Insoumis du Rhône
Antoine Sillières

Les Insoumis lyonnais préparent la rentrée

Les Insoumis du Rhône tenaient un stand à la Guillotière ce samedi, en prévision des mobilisations contre la loi Travail des 12 et 23 septembre.

"Structurer le mouvement". Après le bon score de la présidentielle et la démobilisation aux législatives, les Insoumis du Rhône veulent organiser leur mouvement. Dans les villes de province notamment, où Jean-Luc Mélenchon a largement convaincu au premier tour de la présidentielle (1er à Marseille, Toulouse, Lille et Montpellier). A Lyon, il avait obtenu 22,8 % des suffrages (3e).

"Tout va reprendre très vite avec les mobilisations contre la loi Travail", explique-t-on sur le stand des Insoumis du Rhône. C'est d'ailleurs la raison de leur présence sur les berges du Rhône, à la Guillotière, où l'on affûte les éléments de langage sur "la casse du code du travail", "la fin du CDI", "le plafonnement des indemnités prud'homales". Une affiche partage la lutte des coursiers indépendant de Deliveroo contre la plateforme.

Préparer les manifestations contre la loi Travail

Pour les élus aussi la rentrée s'annonce. Conseiller régional et candidat France Insoumise aux législatives sur la 7e circonscription du Rhône, "Andréa Kotarac était présent à Bron avec la caravane nationale vendredi", souligne Jordan Ruynat, qui a fait campagne aux côtés d'Elliott Aubin, sur la 1re circonscription.

L'université d'été du mouvement, le week-end prochain à Marseille devrait éclaircir les axes d'opposition au gouvernement. En attendant, même si le temps radieux n'incite pas vraiment les passants à discuter des questions techniques du code du Travail, il faut préparer des manifestations du 12 septembre, à Lyon, et du 23, à Paris. En s'appuyant sur les réseaux étudiants notamment.

Même si tout n'est pas encore prêt, et les Lyonnais encore peu nombreux en cette mi-août. "On utilise encore le matériel de campagne de la présidentielle, plaisante un militant encarté au Parti de gauche, on fait du recyclage".

à lire également
"Convergence des luttes" et opposition à la politique d'Emmanuel Macron étaient au programme de la "marée populaire". À Lyon, deux mille personnes se sont retrouvées près du pont de la Guillotière à l'appel de plusieurs dizaines de collectifs, syndicats et partis politiques.   Les stands se sont multipliés dès la fin de matinée sur les grandes […]
12 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 19 août 2017

    ça me rappelle 'mon ennemi c'est la finance' de l'ancien président F. Holland... . Insoumis ? Super ! Mais insoumis à quoi ? Aux impératifs économiques ? La bonne blague. Tant qu'on utilisera de la monnaie, nos choix seront : 'qui dois-je arnaquer ?' Ce choix est sans avenir serein. Il est temps de passer à la suite !

  2. Robes Pierre - 20 août 2017

    penser un seul instant que Hollande en particulier, le PS en général étaient ennemis de la finance, relève d'une forte dose de naïveté, les exemples récents , Harlem Désir, Royale , etc raccrochés à des postes à forte rémunération après avoir dévalorisés le pays , nous ferons abstraction des centaines qui ont mutés vers 'en marche' qui n'hésitent pas à sabrer les lois sociales , le petit doigt sur la couture du pantalon , aux ordres des thèses Attali et des sous marins du comité Bildeberg.

  3. Abolition_de_la_monnaie - 20 août 2017

    @ Robes Pierre, penser un seul instant que Mélenchon ou d'autres qui restent dans un système monétaire, peuvent changer quoi que ce soit, relève-t-il d'une dose de naïveté ?

  4. Robes Pierre - 21 août 2017

    abolition !!!! je cherche les raisons qui font que Bercy ait ignorer ta thèse 'révolutionnaire'. De toutes évidence ta place est tout à coté du ministre, et nous pauvres ignorants seront tes adorateurs. A moins que????

  5. Abolition_de_la_monnaie - 22 août 2017

    @ Robes Pierre : . A moins que??? A moins que vous ne preniez le temps de réfléchir à ce type de civilisation et que vous compreniez que cela ne peut marcher qu'avec des citoyens conscients (et non avec des moutons qui suivent un 'être adoré'). D'où l'importance de l'accès libre aux savoirs et à la communication.

  6. Robes Pierre - 23 août 2017

    abolition , ton discourt n'as pas de craintes à avoir avec les insoumis des citoyens réfléchis et responsables, mais aux risques de me répéter tu n'as jamais développé tes thèses, faut il en conclure que ton monde est imaginaire, les siècles ont vus passer des milliers de prédicateurs , tous persuadés de détenir la vérité, l'ennui c'est que ce n'était que la leur, les plus sinistres ont entrainés dans l'eau de là leurs disciples.

  7. Abolition_de_la_monnaie - 23 août 2017

    @ Robes : . si si, les thèses sont développées depuis le début sur le site http://www.voter-a-m.fr et ailleurs. Quant à l'image 'prédicateur' que vous voulez coller, pas de bol, un système post-monétaire ne peut fonctionner qu'avec une démocratie directe réelle. Donc, votre remarque désobligeante est hors sujet. 🙂

  8. Robes Pierre - 23 août 2017

    je ne te demande pas des sites que jamais je ne consulterai, mais si toute fois c'est dans tes possibilités intellectuelles la publication de tes idées , du précis , du concis ça devrait être à ta portée , enfin normalement, histoire que chaque lecteur de tes commentaires puisse en 'profiter largement ' sans faire de pub à des sites!!!!!!!!!!!

  9. Abolition_de_la_monnaie - 23 août 2017

    @ Robes une publication précise, concise en 140 caractères pour faire le tour de la question ? Désolé, on n'est pas du même monde. Mais tapez 'petit manuel provocateur d'avenir' ou allez sur la page de LyonCap : http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Culture/BD/Quand-la-BD-imagine-un-monde-sans-monnaie Il y a d'autres lectures, mais comment apparemment ça ne va pas assez vite pour vous... même les vidéos explicatives ?

  10. Robes Pierre - 24 août 2017

    tu voulais faire parler de toi, c'est fait , cesse de prendre tes désirs pour des réalités.Moi je retourne à de saines lectures.

  11. Abolition_de_la_monnaie - 25 août 2017

    @ Robes J'aurai préféré avoir tord, et que vous apportiez quelques contre-argumentaires... Dommage.

  12. Robes Pierre - 25 août 2017

    après les propos de Macron la France n'est pas réformable, non elle n'est pas réformable suivant les ordres du Medef, dont le chef de file Gattaz prône la rigueur en se payant un château à 11 millions d'euros, probablement, rendez vous en septembre, il a oublié au 1er tour Macron 24%, Le Pen 20%, Mélenchon 20% et sa chute vertigineuse suite aux promesses d’arracheur de dents, taxe d'habitation //.Quant aux socialistes mutants , dorment ils bien §

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut