Elliott Aubin Thierry Braillard

Législatives : Elliott Aubin demande à Thierry Braillard de se retirer

À la suite de l'annonce de la candidature de Thierry Braillard aux élections législatives, l'adjoint au 1er arrondissement de Lyon, Elliott Aubin, publie une lettre ouverte adressée au secrétaire d'État. Un courrier lui demandant de retirer son investiture à la 1ère circonscription du Rhône, alors qu'il est lui-même candidat pour le parti de la France insoumise.

Jeudi, on apprenait dans les colonnes du Progrès la candidature de Thierry Braillard à la 1ère circonscription du Rhône aux prochaines législatives. Le secrétaire d'État aux sports est candidat à sa propre succession puisqu'il avait ravi le siège à la droite en 2012. Le natif de Bron, membre du Parti radical de gauche, annonçait également le soutien de son investiture du Parti socialiste conjugué à celui de Gérard Collomb.

Une annonce qui ne passe pas du côté d'Elliott Aubin, adjoint de Nathalie Perrin-Gilbert à la mairie du 1er et lui-même candidat à la 1ère circonscription du Rhône pour le parti "la France insoumise". Dans une lettre ouverte parue sur le site de sa candidature, il demande à Thierry Braillard d'avoir "le courage de suivre l'exemple de François Hollande". "Ce n'est pas seulement François Hollande mais aussi sa politique libérale et tout son gouvernement, qui sont aujourd'hui discrédités" lance-t-il, désignant Thierry Braillard comme "l'un des plus fidèles soutiens du Président". Avant de pointer du doigt dans une anaphore les grandes réformes du gouvernement Valls telles que le pacte de responsabilité, la loi El-Khomri ou encore la loi Macron. Et de revendiquer le programme de la France insoumise censé "remettre la gauche dans le sens de l'Histoire".

Les deux hommes seront face à face pour remporter la 1ère circonscription du Rhône lors des élections législatives le 11 juin prochain.

à lire également
Jeunes Socialistes
En désaccord avec leurs aînés, une grande partie des jeunes socialistes, emmenés par Roxane Lundy, la présidente nationale du mouvement, a quitté le parti. Ils rejoignent Benoît Hamon et son mouvement Génération.s. Dans le Rhône, la décision de la présidente serait soutenue par une majorité des militants.
2 commentaires
  1. Le Petit Pop - 4 mars 2017

    Euh... c'est comme ça que M. AUBIN pense gagner, en demandant à tous ses adversaires de se retirer?!

  2. FEFI - 11 mars 2017

    C'est du Mélenchon tout craché.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut