Le meeting controversé d'Erdogan à Lyon ce samedi

La venue du premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan ce samedi à Eurexpo, créée quelques remous.

Recep Tayyip Erdogan, l’actuel premier ministre turc, va rencontrer la communauté turque de la région, ce samedi, lors d’un meeting prévu à 15h, à Eurexpo. L'homme est actuellement en pleine campagne présidentielle dont les élections sont prévues les 10 et 24 août prochains. C’est la première fois que le scrutin se déroulera au suffrage universel direct. La communauté turque de l’étranger pourra ainsi voter. Ce qui explique la visite d’Etat du leader de l’AKP (Parti pour la justice et le développement) qui débutera ce vendredi par une rencontre avec François Hollande, à 16h, indique le site de l’Elysée. Avant de s’envoler pour Lyon où se concentre une importante communauté turque, estimée à 40 000 membres. Doganel Izzet, président d’honneur du centre culturel franco-turc de Lyon, voit d’un bon œil sa venue :"C’est la première fois qu’Erdogan se déplace en tant que premier ministre à Lyon. C’est une bonne chose. Il est légitime. Il gagne toutes les élections depuis 2002 en améliorant son score à chaque fois. Personne ne peut nier cela".

"Une visite stupéfiante"

Ce n’est pas l’avis du Front de Gauche et du PCF qui appellent conjointement avec le comité de soutien de peuple de la Turquie, à un rassemblement Place Carnot, ce samedi à 12h :"Le régime autoritaire de R.T. Erdogan porte atteinte à la laïcité et viole les droits humains", évoque dans un communiqué Danielle Lebail, secrétaire fédérale du PCF du Rhône. "Erdogan n’est pas le bienvenu dans la France que nous voulons, encore France des droits de l’Homme".

Une position que partage la communauté arménienne. "Cette visite est stupéfiante pour notre communauté. Le discours du Premier ministre turc, nationaliste, xénophobe et teinté d’antisémitisme est contraire aux valeurs de la République", indique Michaël Cazarian, président du Conseil de coordination des organisations arméniennes de France (CCAF). Et d’ajouter : "On a demandé par écrit deux rendez-vous : le premier au Préfet, ce vendredi à 17h, pour exprimer notre émotion et nos inquiétudes. Nous avons également transmis une lettre au Consulat général de Turquie ce mercredi pour solliciter une entrevue, samedi, avec R.T. Erdogan. On attend la réponse".

Dans un communiqué, Mehmet Demirbas, président du Centre Culturel des Alevi de Lyon (CCA) condamne fermement cette visite d'Etat : "La politique menée par Erdogan et son gouvernement, qui prône l’ultra libéralisme, la répression des droits syndicaux ou démocratiques, conduit à des drames, tel que ceux que l’on a connu dans la mine de Soma, comme ailleurs".

à lire également
Laurent Wauquiez 10.16 région 2
Dans l'hypothèse où l’élection présidentielle aurait lieu ce dimanche, Laurent Wauquiez n'obtiendrait que 8 % des voix selon un sondage Ifop-Fiducial pour Paris Match, Sud Radio et CNews. Emmanuel Macron, lui, est le président le plus populaire après un an de mandat depuis Jacques Chirac en 2003. C'est une petite claque pour Laurent Wauquiez. Le président […]
3 commentaires
  1. la realité en face - 20 juin 2014

    Au delà du génocide arménien, ce Meeting de 20 000 islamistes étrangers en France est un scandale!L'islamiste Erdogan a plusieurs fois défrayé la chronique...la dernière fois en traitant un opposant de 'sperme d'Israël' (dans sa bouche c'est une grave insulte...) ...Il n'a rien à faire en France!On ne comprend pas d'ailleurs que le CRIF, la LICRA, le MRAP, la LDH, l'UEJF, restent inertes et silencieux!

  2. le webmaster - 20 juin 2014

    Lyoncapitale.fr offre un espace de liberté aux internautes.Veuillez néanmoins échanger dans le respect des autres et du site.

  3. la realité en face - 20 juin 2014

    Je me joins aux protestations contre la venue d'Erdogan à Lyon, notamment pour ses déclarations anciennes et récentes, l'idéologie qu'il défend...et du contexte actuel concernant l'islamisme.

  4. la realité en face - 20 juin 2014

    Je m'étonne du fait que certaines associations, d'ordinaire si prompts à réagir sont étrangement silencieuses...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut