La France “au ban de l’Europe”, selon Grossetête

L’eurodéputée UMP Françoise Grossetête se dit soucieuse du poids qu’aura désormais la France dans les grandes décisions européennes.

Selon l’eurodéputée UMP Françoise Grossetête, les dernières élections européennes ont placé la France “au ban de l’Europe”. “Ce vote défouloir a des conséquences graves. Quelle image donnée à nos partenaires européens et internationaux !” martèle l’élue.

“En envoyant au Parlement européen des députés qui ne siègent pas et ne défendent pas ses intérêts, la France perd à nouveau de sa crédibilité et de son influence sur la scène européenne”, appuie-t-elle. Et de se montrer soucieuse du poids que pourra peser le pays “dans les grandes décisions européennes”.

Reconduite dans ses fonctions, Françoise Grossetête assure qu’elle restera “assidue et déterminée” à défendre les intérêts des électeurs. “Ces élections nous rappellent que nous devons faire preuve de plus de transparence et de pédagogie dans l’exercice de notre mandat”.

à lire également
gollnisch
Dans l’affaire des emplois fictifs au RN, Bruno Gollnisch a été mis en examen ce vendredi pour l’emploi fictif d’assistants parlementaires européens.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut