Halle de la Martinière : reste que deux options pour l'UMP

Membre de l'opposition municipale, Laurence Balas réagit à l'annonce de l'abandon du projet de relance des Halles de la Martinière, information que nous avons donnée ce jeudi matin (lire ici). L'élue rappelle être intervenue en conseil municipal à quatre reprises sur le sujet depuis 2011, dont une fois en septembre dernier. "Il m'avait été répondu alors que tout se déroulait normalement", affirme-t-elle. Depuis, les Producteurs du goût ont jeté l'éponge face à l'ampleur des investissements.

"Quel gâchis, que de temps perdu pour Lyon et les Lyonnais !", déplore Laurence Balas. La conseillère municipale voit désormais "deux options" ; "soit ce lieu est indispensable à la vie du quartier et la municipalité doit participer aux travaux pour y faire vivre des producteurs locaux artisanaux ; soit elle délègue la gestion à un exploitant d'une plus grande capacité financière", en l'occurrence le groupe Casino qui s'était porté candidat au côté de la Communauté du Goût.

La Ville a annoncé, par la voix de l'adjointe au commerce, Marie-Noëlle Fondeur, vouloir engager des discussions avec l'autre candidat, le collectif Halle Mart', dont on imagine l'assise financière moindre.

à lire également
Laurent Wauquiez
Lors de la clôture de la convention sur l’immigration, le président des Républicains et président du conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes a éclairci la position de son parti quant à l’immigration en France. Laurent Wauquiez, comme Nicolas Sarkozy en 2016, souhaite proposer un référendum aux Français.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut