Muriel Coativy
©Antoine Sillières

FN : l'appel aux dons de Marine Le Pen sera suivi dans le Rhône

Jeudi, Marine Le Pen a appelé ses électeurs à aider financièrement le Front national, via un "emprunt patriotique". Et les élus rhodaniens comptent porter cette initiative.

Suite à la fermeture de plusieurs comptes bancaires du Front national par la Société générale, ainsi que du compte personnel de Marine Le Pen par HSBC, cette dernière a lancé sur Twitter un appel aux dons. Sous l'appellation d'"emprunt patriotique", la présidente du Front national a demandé des fonds aux sympathisants du parti, jeudi.

Cette sollicitation est destinée à "tous ceux qui souhaitent que le FN poursuive son travail d'alternative à Emmanuel Macron", déclare Antoine Mellies, conseiller régional d'Auvergne-Rhône-Alpes.

1 500 euros minimum

"Ce n'est pas la première campagne que l'on fait, on appelle à la responsabilité de chaque membre du parti, pour montrer qu'on ne se laisse pas faire", embraye Antoine Mellies. Car selon Marine Le Pen, cette suspension de comptes bancaires est uniquement liée à des considérations politiques, faute d'autres arguments fournis par la Société générale.

Néanmoins, la souscription minimale est fixée à 1 500 euros, ce qui pourrait refroidir certains volontaires. "C'est une certaine somme, concède Muriel Coativy, secrétaire départementale de la fédération FN du Rhône. Cela s'adresse à un certain panel de personnes, et on en a dans le Rhône. Ce n'est pas discriminatoire, c'est pour ceux qui peuvent aider. Mais chacun peut aider à sa façon, par des dons ou une adhésion."

100 à 150 adhérents de moins

Muriel Coativy, qui est également conseillère régionale, admet d'ailleurs que le nombre d'adhérents a baissé par rapport à l'année dernière : "On était assez stationnaire ces derniers temps, aux alentours de 2 000 électeurs, et là on est en légère baisse, avec 100 à 150 adhésions en moins." Le constat est identique en ce qui concerne les dons : "Ma priorité, c'est que les adhérents participent à l'emprunt patriotique, plutôt que de faire un don à la fédération du Rhône, pour permettre au parti de rebondir nationalement face à ses problématiques bancaires", poursuit-elle.

Dès lors, la baisse des adhésions et des dons présage-t-elle d'un échec de cet emprunt patriotique dans le département ? Pour Antoine Mellies, il est encore trop tôt pour le dire : "C'est encore frais. On verra la stratégie que l'on adopte pour récolter efficacement des contributions dans le Rhône."

En tout cas, le FN promet 3 % d'intérêts sur les contributions et un certain nombre de récompenses, selon les paliers. La plus importante, à partir de 75 000 euros, donne aux "compatriotes les plus fortunés l'opportunité exceptionnelle de rencontrer personnellement Marine Le Pen à l'occasion d'un dîner privé."

à lire également
Police lyon
Le corps calciné d’une femme a été retrouvé hier dans une voiture à Taluyers, à une vingtaine de kilomètres de Lyon. Un homme est actuellement en garde à vue, interrogé par les gendarmes de la section de recherches. La découverte a été macabre. Hier en milieu de journée, le corps calciné d’une jeune femme a […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut