Exclusif : le livre événement de la campagne de Perben

Porte-parole de Dominique Perben, il vient de publier un livre-programme (en librairie dans le courant de la semaine), que Lyon Capitale s'est procuré en exclusivité. Présenté comme des "rêveries et digressions d'un citoyen ordinaire", il devrait en réalité constituer un premier socle pour le projet du candidat UMP. Dans son livre, Genin fustige le bilan de Collomb, "le premier maire de Lyon à n'avoir lancé aucun investissement pour l'avenir", à la "démarche Berlusconesque". Plus constructif, il fourmille d'idées pour faire naître une "movida" et rayonner la ville. L'intérêt de l'ouvrage est naturellement qu'il est le premier à ouvrir enfin le nécessaire débat municipal.

Les principales idées de "Lyon pour la vie"

Faire naître une "movida" lyonnaise
"Dès notre premier entretien consacré à Lyon, Dominique Perben m'a déclaré que la mutation de Lyon se ferait par la culture. (...) C'est le rêve que nous faisons aujourd'hui. Faire naître à Lyon un formidable mouvement culturel comme celui qu'a connu l'Espagne à travers la fameuse "Movida"."
L'observatoire des luminosités souterraines
"Il faut nous mettre à l'écoute des énergies Lyonnaises. (...) Il nous faut créer un laboratoire astronomique de la création artistique afin de repérer toutes les étoiles qui se cachent dans l'univers de notre ville, tous les jeunes (ou moins jeunes) habités par une idée, une force créatrice, un destin. (...) Il nous faut un lieu identifiant pour cet "underground" lyonnais. Pourquoi pas l'Hôtel-Dieu ? (...) Il ne faut pas attendre que ceux qui ont imaginé les Nuits Sonores viennent vous voir. Il faut aller les chercher. (...) Et si Lyon devenait un phare culturel dans le paysage national ?"
Un festival du numérique
"Il nous faut créer un Festival de Cannes du numérique, notamment autour du jeu vidéo. L'imagination dans ce domaine est extraordinaire. Cela représente également un marché fantastique, bien plus important que le marché du cinéma."
Un carnaval des mots
"Il n'existe pas de manifestation littéraire de grande envergure (...) Je propose l'invention d'une nouvelle forme de carnaval. (...) Il faut que les rues soient remplies de mots vivants. (...) Tous les habitants de la ville seraient appelés à écrire, soit par lettre, SMS, internet (...) Une grande fête oulipienne. (...) Des chanteurs et des slameurs un peu partout"
La fête des confluences
"Chaque ville étrangère armerait une vaste barge animée à l'image des chars du fabuleux défilé imaginé par Jean-Paul Goude (...) Les Lyonnais seraient bien sûr invités à être les principaux acteurs de cette création."
Retrouver les Illuminations
"La fête des lumières n'est devenue qu'un vulgaire Barnum "high tech", beau mais froid, sans âme (comparons-la par exemple aux fêtes de Séville à Pâques), reproduit par presque toutes les villes de France et du monde. (...) La fête du 8 décembre doit être une fête "spirituelle" au sens universel du mot. (...) Les oeuvres de lumière habiteront Lyon les jours suivants mais le premier soir, les rues doivent être rendues à l'ombre et à la seule lumière des lumignons et des vitrines, qui par la grâce de l'ombre ambiante, renoueront avec la caverne d'Ali Baba."
"Régler le problème de Feyzin"
"Il n'est pas possible d'accepter que l'on continue à entrer à Lyon par le sud en se bouchant le nez et les yeux. Feyzin mérite de renaître. Il faut donc envisager une migration des activités les plus polluantes, repenser le paysage, travailler avec le pôle de compétitivité Axelera sur les solutions permettant de conserver et même de développer cette activité économique en supprimant la pollution chimique et visuelle... (...) Il ne s'agit pas seulement d'une question de pollution mais également de beauté de la ville qui implique également la suppression du centre d'échanges de Perrache."
Planter un million d'arbres
"Il faut rompre avec la conception minérale de la ville (...) Los Angeles a décidé depuis plusieurs années d'implanter un million et demi à deux millions d'arbres sur son territoire (...) New York, ville minérale par excellence, vient de prendre la même décision. (...) Il faut qu'à chaque citoyen lyonnais corresponde un arbre. Mais il faut aller au-delà : il nous faut démultiplier les parcs et les jardins et pourquoi pas revoir la conception de la place Bellecour ? (...)
Un centre-ville piétonnier
"Ne pourrait-on pas réfléchir également à la possibilité de rendre le centre de Lyon aux piétons et la rue aux enfants ? (...) Je constate qu'il n'y a pratiquement plus un centre-ville en Italie qui ne soit pas piétonnier."
"Une oeuvre urbaine phare"
"Je suis las que l'image physique de Lyon soit la sempiternelle basilique de Fourvière (...) Je me suis pris à rêver à une sorte de fil de soie entre les deux collines, portant en son centre une structure de verre (...) Et à l'intérieur une forme de prophétie qui devrait créer un mouvement international de curiosité."
Une médina des cuisines
"C'est favoriser le développement de la vie nocturne, si pauvre à Lyon. (...) Pourquoi ne pas créer à Lyon de nouvelles "Halles", où l'on trouverait ainsi côte à côte des dizaines de baraquements organisés à la manière d'une médina, et où l'on pourrait goûter ainsi à toutes les cuisines du monde, même les moins connues, les plus extravagantes, éclairés par des lumières et des musiciens de toutes les origines, et qui seraient ouverts tous les jours de la semaine jusqu'à tard dans la nuit ?"

Un Tribunal de l'environnement
"Il existera un jour un tribunal international ayant pour mission de juger les atteintes majeures à l'environnement (...) Pourquoi ne serait-il pas implanté à Lyon ?"
Une Cour commerciale internationale
"L'idée serait de promouvoir la création d'une véritable juridiction commerciale internationale. Celle ci existe, sous forme d'embryon (...) l'ORD (au sein de l'OMC). (...) L'OMC a son siège à Genève, c'est-à-dire à deux pas de Lyon. Ne serait-il pas logique que l'ORD ait son siège à Lyon ?"
Les JO en 2020, avec Genève et Marseille
"Le CIO désignera la ville d'accueil des jeux de 2020 en 2014, c'est à dire très exactement à la fin du mandat du prochain maire de Lyon. (...) Il nous est apparu comme une évidence que la candidature aux JO de 2020 devait être celle du Rhône (Genève - Lyon - Marseille)."
Mais encore
"Une école japonaise", pour les 2500 nippons de l'agglomération et dont l'absence oblige les cadres à "vivre séparés de leur famille afin de préserver l'éducation de leurs enfants."
"Favoriser la création d'une université musulmane comme il existe à Lyon l'université catholique."
"Dans l'attente de l'octroi du droit de vote aux émigrés, la création de modes de consultation de ceux-ci".
"Permettre à tous les enfants du Grand Lyon de partir en vacances au moins une semaine par an" et "procéder à des échanges avec des villes partenaires et mobiliser les Lyonnais aux fins qu'ils acceptent d'être famille d'accueil".
"Organiser sur nos fleuves une sorte de vaporetto"
"Obtenir d'Euronews la mention de la ville au bas de son écran".
"Des rencontres mondiales des organisations humanitaires"
Lyon, "une ville femme", qui prendrait la tête du "combat pour la reconnaissance des femmes (...), à travers une sorte de "fée stival" permanent."
"Imaginer une signalétique attractive et colorée (destinée aux touristes) relevant par exemple d'un jeu de piste type "Da Vinci Code"
"Des rencontres avec des journalistes venus du monde entier (...) Cela pourrait peut-être déjà suffire à susciter l'implantation d'une véritable école de journalisme."

à lire également
L’ancien footballeur Patrick Revelli a été choisi pour conduire la liste de la République en Marche à Saint-Etienne aux municipales en mars 2020. Il devrait notamment affronter Gaël Perdriau, le maire LR sortant, soutenu par son frère, Hervé.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut