Exclue des listes Havard, Pleynard écrit à Collomb

La surprise des primaires UMP n'a pas été retenue sur les listes de Michel Havard aux municipales. "J'ai choisi de ne pas m'enfermer dans un quelconque appareillage politique, impuissant à se réformer, souffrant d'une inertie congénitale. Il est impératif que je puisse garder toute liberté de parole pour mieux faire avancer les lignes politiques locales devenues trop poussiéreuses et inaudibles", explique-t-elle dans un communiqué. "J'ai en face de moi un candidat-sortant que les sondages donnent gagnant. L'enjeu citoyen est donc de le faire progresser sur le terrain des nouvelles pratiques", poursuit-elle, dévoilant une lettre adressée à Gérard Collomb.

"Le défi du XXIème est de réhabiliter la politique. Cela n'est pas une nécessité. Il s'agit de responsabilité confrontée aux pires maux qui jadis ont supplanté toute civilisation humaine. Je n'inventerai rien. J'ai toujours puisé dans les pensées antiques mais si modernes finalement. Je ne puis badiner", écrit-elle, grandiloquente. Et de requérir un entretien avec le maire sortant, centré sur trois "points-revendications" : "pour une gouvernance rénovée de la ville de Lyon ; pour la création d'une charte éthique relative à la gestion de la ville ; pour une révision du contenu du mandat de conseiller municipal et d'arrondissement à Lyon".

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut