Buffet

À quand la fusion Lyon-Oullins ?

Avec l'arrivée du métro, Oullins s'est rapproché de Lyon en temps de transport. Mais il y a un an, le maire de la commune voulait carrément faire de sa ville un arrondissement de Lyon. Le projet a depuis été oublié mais pourrait rejaillir au travers du débat sur la métropole.

Il y a à peine un an, François-Noël Buffet s'activait pour tenter de faire d'Oullins le 10e arrondissement de Lyon. Il avait même entamé des discussions avec Gérard Collomb. Le maire de Lyon et président de la communauté urbaine n'avait pas donné suite. "Ce n'est plus le sujet", répond aujourd'hui François-Noël Buffet. "Cette idée n'a jamais existé que dans les propos du maire de la commune, rétorque Jean-Louis Ubaud, conseiller général PS de la commune et future candidat aux municipales. François-Noël Buffet ne s'est lancé que pour pouvoir se porter candidat à la Ville de Lyon et être légitime. Comme ses amis de l'UMP n'ont pas voulu de lui, il a arrêté le processus et n'en a plus jamais reparlé. Il dit que c'est une blague". En décembre 2012, François-Noël Buffet envisageait, en effet, se présenter aux municipales à Lyon. Le sénateur-maire d'Oullins ne voulait pas participer à des primaires et pensait se faire coopter.

Une fusion qui profiterait financièrement à Oullins

Si l'idée n'est plus d'actualité, le principe même d'une fusion ne choque ni à gauche ni à droite. "Je ne suis pas hostile par principe à une fusion si elle est avalisée par la population. Mais il ne faut pas le faire sur un bout de comptoir en cinq minutes. C'est un sujet important", glisse Michel Terrot, député et ancien maire UMP de la commune. Depuis des années, Oullins souffre d'un très faible potentiel fiscal. Conséquence directe, le budget d'investissement de la ville reste bloqué à des niveaux très faibles.

Dans l'esprit de François-Noël Buffet, Oullins gagnerait à récupérer directement de la richesse lyonnaise. "Avec la création de la métropole, il peut être pertinent de réfléchir au devenir de la commune mais faire d'Oullins le 10e arrondissement de Lyon n'est pas sérieux. Nous avons 26 000 habitants et nous serions le plus petit arrondissement. Il faudrait fusionner avec La Mulatière et Pierre-Bénite aussi", glisse Jean-Louis Ubaud, par ailleurs employé au cabinet de Gérard Collomb. Comme les communes voisines d'Oullins ne sont pas partantes, la fusion risque de devenir un serpent de mer de la politique lyonnaise.

à lire également
Quelques instants après la réélection de Gérard Collomb, Nathalie Perrin-Gilbert (GRAM) donnait au nouveau maire de Lyon un discours haut en couleurs. Une semaine après, elle fait le buzz sur les réseaux sociaux.
3 commentaires
  1. Kasneh - 14 décembre 2013

    RAPPEL Paris intra-muros 20 arrdt. / 2 125 246 hab. Marseille ' 16 ' / 794 430 ' Lyon ' 9 ' / 445 452 '

  2. Kasneh - 14 décembre 2013

    Actualisation Insee 2010AIRE URBAINE AGGLO. VILLE Paris 12 223 100 10 460 118 2 243 833 Lyon 2 165 785 1 551 108 484 344 Marseille 1 718 281 1 559 789 850 726Arrondissements: Paris 20 MARSEILLE 16 LYON 9

  3. Kasneh - 14 décembre 2013

    Actualisation Insee 2010AIRE URBAINE AGGLO. VILLE Paris 12 223 100 /10 460 118 /2 243 833 Lyon 2 165 785 /1 551 108 /484 344 Marseille 1 718 281 /1 559 789 /850 726Arrondissements: Paris 20 MARSEILLE 16 LYON 9

  4. Bernard - 15 décembre 2013

    Je proposerais plutôt que La Guillotière, Vaise et la Croix-Rousse soient détachées du Lyon actuel et redeviennent des communes au sein de la Métropole, et que les arrondissements lyonnais d'aujourd'hui disparaissent. Ainsi aucune commune n'écraserait par sa taille les autres dans la Métropole, et la suppression des arrondissements ferait disparaître un deuxième échelon excédentaire (le premier étant le département sur le territoire de la Métropole) .

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut