Fenech
© Tim Douet

Témoins de Jehovah : Fenech rappelle les dérives de la secte

Georges Fenech, ancien président de la Milivudes (observatoire des dérives sectaires) et actuel député (UMP) du Rhône rappelle, dans un communiqué les "dangers de cette organisation porteuse de dérives sectaires" dans le cadre de l’enlèvement d’un enfant britannique malade par ses parents.

Ce vendredi, les autorités françaises et britanniques recherchaient activement un enfant âgé de 5 ans atteint d’une tumeur au cerveau. La veille, jeudi, un couple d’anglais avaient enlevé leur enfant hospitalisé dans un hôpital de Southampton dans le sud de l’Angleterre et seraient arrivés à Cherbourg. Interpol, dans cette affaire, a diffusé une alerte mondiale aux 190 pays, membres de la police internationale. Le pronostic vital de l’enfant est engagé en l’absence de soins reçus dans les 12 heures.

Protéger les personnes vulnérables aux pratiques sectaires

Dans son communiqué, Georges Fenech souligne les dérives sectaires des Témoins de Jéhovah, groupe auquel appartiennent les parents de l’enfant. Il "en appelle à la Ministre de la Santé et à la Miviludes pour renforcer les dispositifs de protection des populations vulnérables soumises à des pratiques à caractère sectaires parfaitement identifiées."

En effet certains membres des Témoins de Jéhovah refusent les transfusions sanguines mais acceptent d'autres formes de procédures médicales.

Entrer en contact avec la famille

La justice française enquête, de son côté "sur un enlèvement compte-tenu des circonstances du départ de l'hôpital dénoncées par les Britanniques", a précisé le procureur de Cherbourg, Eric Bouillard. "Pour l'instant ce qui nous intéresse, c'est de pouvoir entrer en contact avec cette famille", a-t-il expliqué ce vendredi. "Même si on n'a pas le pouvoir de soigner les enfants contre le gré des parents - c'est une difficulté qu'on a avec les Témoins de Jéhovah notamment - on veut au moins entrer en contact avec eux et essayer de voir ce qui se passe", a-t-il précisé.

La procédure alerte enlèvement n'a pas été enclenchée car son lancement nécessite l'accord des parents.

---

Téléphone vert : 0800 35 83 35

à lire également
Un trentenaire a été interpellé le 11 juillet, à Villeurbanne, pour avoir commis des violences sur sa sœur, l’avoir menacé de mort et dégradé son véhicule. Un équipage de l’unité de sécurité de proximité locale a arrêté un Villeurbannais de 31 ans le 11 juillet à 21h30 pour avoir violenté sa sœur (10 jours d’ITT) […]
9 commentaires
  1. Robenz - 30 août 2014

    C'est assez aberrant ce résumé de la journaliste Christelle Montéagudo quand elle souligne ' En effet certains membres des Témoins de Jéhovah refusent les transfusions sanguines mais acceptent d'autres formes de procédures médicales.' 'Certain membres ?? non tous les membres temoins de jehovah refusent les transfusions sanguines ainsi que pour leurs enfants 'non baptisés'.... 'la procédure 'alerte enlèvement' n'a pas été déclenché , car il faut l'accord des parents ?c'est eux les kidnappeurs!!

  2. pompom42 - 31 août 2014

    C est très restrictif de suivre les raisonnements de ce monsieur. Surtout que même si les parents ont une religion je dis bien religion pourquoi la spécifier. Si des catholiques ou autre religion avaient fait la même chose l aurait on spécifié? Je ne penses pas alors arrêtons de mêler cette religion à toutes les sauces . N est ce pas monsieur fenech vous qui croyez tout savoir avez vous des amis ou connaissances qui pratiquent ce culte rapprochez vous d eux et fréquentez les. Cest trop facile

  3. cornier - 1 septembre 2014

    Monsieur Fenech Si demain , et je ne vous le souhaite pas, vous avez un proche très gravement malade vous feriez n'importe quoi pour le guérir , la médecine dite légale à ses limites et je comprends le désespoir de cette famille témoins de Jéhovah ou pas .......Le 10 Juillet Lyon Capitale a publié un article sur Mathias qui est mort du diabète car il n'avait pas de carte vitale !!! NOUS N'AVONS RIEN ENTENDU DE VOTRE PART SUR CE DRAME ... Les sectes ça fait toujours de l’audience....

  4. Dugesclin - 1 septembre 2014

    Rappelons svp l'acharnement des T J à prôner des alternatives aux transfusions sanguines en oubliant, qu'il fut un temps, le même acharnement était dirigé contre les vaccinations (jusqu'en 1952). Il est un fait que cette attitude de négationnisme de vérités historiques et scientifiques induit un climat de paranoïa aiguë au sein de cette communauté de croyances, la 'croyance' n'impliquant pas obligatoirement 'religion' ... d'où ce comportement criminel ! Mais où sont les vrais responsables ???

  5. mike11 - 2 septembre 2014

    Bonjour, maintenant que nous en savons beaucoup plus sur cette campagne de désinformation, il en dit quoi ce Cher Monsieur Fenech. Il faudrait que les gens arrête de se focaliser sur un haineux et accepter ses mensonge juste pour nuire a une minorité, sans cherché a savoir si c'est vrai ou faux. Il a profité de cette occasion pour en remettre une couche,qui au finale s’avère une grotesque manipulation mentale. ordonné par un ou plusieurs gourous sectaire.Bon courage

  6. Space opera - 2 septembre 2014

    Vous êtes incroyables à Lyon Capitale, dès que vous pouvez, vous pourrissez les Témoins de Jéhovah. Et cette fois, vous n'attendez même pas le fin mot de l'histoire. Vous êtes des désespérés de la haine religieuse dans votre rédaction.

  7. Ivanovitch92 - 3 septembre 2014

    Happy end pour les parents d’Ashya qui vont pouvoir enfin retrouver leur enfant et leur famille. Il est cependant regrettable qu’un fait divers aussi triste ait été exploité par Monsieur Georges Fenech de manière aussi scandaleuse pour nuire à la réputation des Témoins de Jéhovah de France. Les Témoins de Jéhovah aiment la vie et en prennent soin. Ils veulent pour eux et pour les leurs les meilleurs soins qui soient. L’épilogue heureux de cette affaire l’aura amplement démontré.

  8. gerald01 - 3 septembre 2014

    Il suffit que le mot Jéhovah soit prononcé pour que Fenech, sans rien connaître d’un fait divers, déverse son fiel sur la communauté religieuse des témoins de Jéhovah. Indigne de la part d’un personnage public de stigmatiser sans cesse une minorité religieuse. Indigne pour un magistrat de formation de dénier un statut de religion reconnu par les plus hautes autorités de notre pays et de l’Europe. Aurez-vous seulement le courage de publier un communiqué d’excuses ?

  9. Phil973 - 4 septembre 2014

    Mr Fenech a encore raté une bonne occasion de se taire. Quand on ne sait pas, on ne juge pas et quand on veut être juste, on ne condamne pas des millions de personnes sur la base des actes d'une ou deux.Celà dit, tout le monde peut faire une erreur, lui aussi.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut