Soupçonné de braquage, un homme interpellé en bas de chez son avocat

Sous les ordres du juge d'instruction, les policiers ont interpellé un homme à la porte de son avocat grâce à des écoutes téléphoniques. Un procédé qui scandalise la profession.

Comme le rapporte le quotidien Le Progrès, un client de Me Olivier Forray a été interpellé par trois policiers juste devant son cabinet d'avocat. Un procédé qui a provoqué l'ire de la profession et notamment du bâtonnier Pierre-Yves Joly qui a affirmé dans les colonnes du journal être "très choqué du procédé employé" le condamnant " avec la plus grande fermeté.

Le client de l'avocat est soupçonné par les enquêteurs d'avoir braqué un bar-tabac-PMU de la rue Aristide-Briand à Saint-Priest le 19 juillet dernier. Bon nombre de ses empreintes ayant été retrouvées sur les lieux. Très vite identifié, le domicile de ses parents est perquisitionné, une convocation lui est adressée et son téléphone est mis sur écoute. Des écoutes qui ont permis de l'arrêter. Cet homme a par la suite été placé en garde à vue puis écroué.

Mais son avocat ne souhaite pas en rester là. Estimant que le principe de confidentialité et de loyauté entre un avocat et son client a été bafoué, il a déjà déposé une requête en nullité auprès de la chambre d'instruction de la cour d'appel. Un appel qui pourrait aboutir, comme le rappel le quotidien, puisqu'un précédent du même genre avait entaché de nullité l'interpellation d'un homme qui avait participé à un go-fast.

à lire également
L’un des braqueurs d’une bijouterie luxembourgeoise arrêtés en mars dernier comparaissait ce mercredi au tribunal pour évasion et corruption. L’arrestation des braqueurs s’était faite entre les tirs de kalachnikov des braqueurs contre les policiers.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut