Redoine Faïd condamné à dix ans de réclusion

Redoine Faïd a été condamné ce mardi à 10 ans de réclusion criminelle par la cour d’assises du Nord, pour son évasion avec prise d’otages de la prison de Sequedin en 2013. Ses quatre complices ont écopé de trois ans (dont deux avec sursis) à quatre ans de prison ferme.

Mardi 14 mars, la cour d’assises du Nord a condamné à dix ans de réclusion le médiatique braqueur Redoine Faïd, pour sa spectaculaire évasion avec prise d’otages de la prison de Sequedin, le 13 avril 2013. Cette figure du grand banditisme était détenue pour le meurtre de la policière Aurélie Fouquet en 2010, et bien qu’acquitté pour ce chef d’accusation, sera condamné à 18 ans de réclusion en 2016 pour avoir préparé le funeste braquage.

La veille, l’avocat général Eric Bedos avait livré un réquisitoire sans concession, demandant de 12 à 14 ans de prison pour Faïd et de trois à sept années pour ses quatre présumés complices. Le 13 avril 2013, Redoine Faïd s’était échappé en moins d’une demi-heure, prenant quatre surveillants de prison en otage et fait exploser plusieurs portes au plastic. Un complice l’avait ensuite récupéré en voiture.

Après neuf heures de délibération, le braqueur n’a eu aucune réaction à l’énoncé de sa peine. Lors de sa dernière prise de parole, Redoine Faïd avait réitéré ses regrets et assurait : « Si c’était à refaire, je ne le referais pas. »

Braqueur médiatique

Redoine Faïd, braqueur médiatique avait écrit une autobiographie en octobre 2010. Un livre où il confessait être un repenti. "Le crime ne paie pas", écrivait-il. À cette occasion, il avait été invité de l'émission "On refait l'enquête" consacrée aux nouveaux braqueurs sur Lyon Capitale. Il était alors accompagné de Jérome Pierrat journaliste spécialisé dans le grand banditisme, David Metaxas avocat pénaliste à Lyon et Guillaume Lamy journaliste à Lyon Capitale.

à lire également
Palais de justice de Lyon
Les bâtonniers de la région Auvergne-Rhône-Alpes se mobilisent contre la réforme. La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, a présenté son projet de loi ce matin devant le Conseil des Ministres, sous la forme d’une ordonnance. Le projet a été exposé, mais pour l’instant, pas d’échos. Ce soir, les instances nationales ont rendez-vous avec la […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut