Palais de Justice
© Tim Douet

Lyon : le directeur du ballet de l’opéra condamné

Yorgos Loukos, le directeur du ballet de Lyon a été condamné à six mois de prison avec sursis, 5000 euros d'amende et 20 000 euros de dommages et intérêts pour le renvoi d'une danseuse de l'opéra de Lyon au motif qu'elle était enceinte.

Le directeur du ballet de Lyon a été condamné ce jeudi 9 novembre à six mois de prison avec sursis, 5000 euros d'amende et 20 000 euros de dommages et intérêts pour "discrimination au travail" et "harcèlement" pour avoir refusé de renouveler le contrat d'une danseuse de retour d'un congé maternité. En 2014, Karline Marion, de retour de congé maternité, devait enchaîner un 6e CDD synonyme de requalification de son contrat en CDI quand elle reçoit une lettre de non-renouvellement de son contrat. Yorgos Loukos, le directeur du ballet motive ce choix par la "faiblesse physique et stylistique" et le "style trop classique" de la danseuse pourtant passée par le ballet de Béjart.

L'artiste décide alors d'enregistrer sa conversation quelques jours plus tard avec Yorgos Loukos qui déclare : "je pense que si entre 29 et 34 ans, tu as fait pas mal, mais pas beaucoup, ce n’est pas entre 35 et 40 que tu vas faire plus, en plus avec un enfant". Lors d'un autre enregistrement le directeur du ballet lui dit "tu peux rester à Lyon pour faire ta gym et t'occuper de ton truc", en parlant de son enfant. Yourgos Loukos a qualifié le jugement de "ridicule", rapporte l'AFP. Lui et son avocat Me Doyez ont décidé de faire appel.

à lire également
Rock en Seine 2017 © Zakaria Abdelkafi / AFP
Le programmateur de la halle Tony-Garnier, Thierry Teodori, qui tirera sa révérence dans les prochaines semaines, porte un regard critique sur l’évolution des festivals. Pour ceux gourmands en subventions publiques comme les Nuits de Fourvière, il évoque une concurrence déloyale et parle d’argent public dévoyé.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut