Assia
©JEFF PACHOUD / AFP

Le père d’Assia, présumé djihadiste, interpellé à Roissy

Le père de la petite Assia a été interpellé à son arrivée à l’aéroport de Roissy alors qu’il était expulsé de Turquie. L’homme, un djihadiste présumé âgé de 26 ans, avait enlevé sa fille de 18 mois pour partir en Syrie. Sa mère, résidant dans l’Ain, avait récupéré la petite Assia début septembre, près d’un an après son enlèvement. “Je suis soulagée”, a-t-elle confié à son avocat, Me Versini, lorsqu’elle a appris la nouvelle.

Surprise mais soulagée. Mériam Rhaiem, a appris par l’intermédiaire de son conseil, Me Versini, l’arrestation de son mari. "Ce qu’on ne renie pas, c’est son rôle de père, avance Me Gabriel Versini, contacté par Lyon Capitale ce mardi soir. Mais ce que Mme Rhaiem n’a pas compris, c’est pourquoi ce père a soustrait une petite fille à l’amour de sa mère et l’a emmenée dans une zone de conflit."

Mériam Rhaiem veut des réponses

L’arrestation de cet homme s’est faite dans le cadre d’une ouverture d’information judiciaire du parquet de Paris pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste”, liée au départ vers une zone de djihad du suspect.

Le djihadiste présumé est également visé par une instruction ouverte à Bourg-en-Bresse après une plainte de la mère de son enfant pour enlèvement et séquestration de mineur. Cette procédure intéresse en premier lieu la jeune femme, qui a entamé une procédure de divorce. "Elle attend désormais des réponses à ses interrogations", explique son avocat.

Sous emprise sectaire

En octobre 2013, l’homme, âgé de 26 ans, avait emmené sa fille jusqu’en Turquie. La jeune femme avait décrit la radicalisation du père d'Assia comme "une emprise sectaire claire et nette".

Il a été expulsé ce mardi de Turquie et a donc ensuite été interpellé aux alentours de 18h à l'aéroport parisien de Roissy/Charles-de-Gaulle.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut