Disparition de Maëlys : un homme de 34 ans mis en examen

L’enquête a pris un tournant avec la mise en examen d’un homme de 34 ans. Une semaine après sa disparition en Isère lors d’un mariage auquel elle assistait avec ses parents, la fillette est toujours introuvable.

Ils sont deux à avoir été interpellés et placés en garde à vue jeudi dernier dans l’affaire de la disparition de la petite Maëlys, 9 ans. L’un d’eux, un homme âgé de 34 ans, a été aperçu en train de nettoyer sa voiture au lendemain du mariage. Faute de preuve, l’individu a toutefois été remis en liberté vendredi, avant d’être de nouveau interpellé hier à son domicile et mis en examen.

L’ADN de la fillette retrouvée dans la voiture du suspect

Dans un communiqué, le procureur de Grenoble explique que de nouveaux "résultats de police technique et scientifique" ont permis de faire avancer l’enquête. D’après les sources du Dauphiné libéré, des traces d’ADN de la petite Maëlys auraient été retrouvées dans le véhicule du suspect. L’homme, qui avait nié les faits lors de son audition en garde à vue, a été mis en examen et placé en détention dimanche soir pour "enlèvement, séquestration ou détention arbitraire de mineur de moins de 15 ans". En parallèle, les recherches continuent. Ce dimanche, de nouveaux plans d’eau proches du lieu où s’est déroulé le mariage ont été sondés. Malgré les importants moyens mis en œuvre, la fillette, disparue dans la nuit du 26 au 27 août, demeure introuvable.

à lire également
Police lyon
Le corps calciné d’une femme a été retrouvé hier dans une voiture à Taluyers, à une vingtaine de kilomètres de Lyon. Un homme est actuellement en garde à vue, interrogé par les gendarmes de la section de recherches. La découverte a été macabre. Hier en milieu de journée, le corps calciné d’une jeune femme a […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut