Disparition de Maëlys : deux nouveaux juges d'instruction saisis

Deux nouveaux juges d'instruction ont été saisis dans l'enquête sur la disparition de la petite Maëlys.

L'enquête repart à zéro. Cela fait désormais une semaine que Maëlys a disparu lors d'un mariage dans une salle polyvalente de Pont-de-Beauvoisin. Une semaine et toujours aucune trace de la petite fille. Les deux personnes gardés à vue ont été relâchés vendredi soir. Dans la foulée ce samedi, le parquet de Bourgoin-Jallieu s’est dessaisi au profit du pôle criminel de Grenoble. Deux nouveaux juges d'instruction du Parquet de Grenoble ont donc été saisis pour mener l'enquête, a annoncé Laurent Becuywe, le procureur adjoint de Grenoble.

Plus de 200 personnes entendues

"Une information judiciaire contre X a été ouverte des chefs d’enlèvement et de séquestration sur mineur de 15 ans", a poursuivi le procureur adjoint. Le magistrat en a profité pour justifier la remise en liberté des deux gardés à vue : "Les personnes gardées à vue avaient des éléments sur lesquels il fallait qu’elles s’expliquent. Dans l’état, il a été décidé que ces éléments n’étaient pas des charges permettant de les déférer devant le juge d’instruction. Ce n’est pas parce qu’il y a des zones d’ombre que cela constitue des charges". Il a ajouté que plus de 200 personnes ont été entendues dans les locaux de la police depuis le début de l'enquête et que plus de 40 perquisitions ont été menées. "Les investigations sur le terrain sont arrivées presque au bout. Peut-être déjà, elles sont arrivées jusqu’au bout... Mais l'objectif prioritaire absolu est de retrouvé Maëlys", a assuré Laurent Becuywe. Malgré une marche citoyenne menée ce samedi matin et des moyens sans précédent déployés sur le terrain, la petite Maëlys reste pour le moment introuvable.

à lire également
Police lyon
Le corps calciné d’une femme a été retrouvé hier dans une voiture à Taluyers, à une vingtaine de kilomètres de Lyon. Un homme est actuellement en garde à vue, interrogé par les gendarmes de la section de recherches. La découverte a été macabre. Hier en milieu de journée, le corps calciné d’une jeune femme a […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut