Appel à témoins disparition Maëlys

Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais serait passé aux aveux

Confronté à un élément accablant, le principal suspect, mis en examen dans l'enquête sur la disparition de Maëlys, aurait indiqué aux enquêteurs le lieu où se trouve le corps de la fillette.

Des traces de sang retrouvées dans la voiture de Nordahl Lelandais. C'est cet élément qui aurait conduit le principal suspect dans l'enquête sur la disparition de la petite Maëlys, a parler aux enquêteurs, rapporte France Info. Au cours de son audition, ce mercredi matin, l'ex-militaire de 34 ans aurait fait part aux enquêteurs de sa volonté que le corps de la fillette soit retrouvé, ajoute BFM TV. Il a été conduit par les enquêteurs sur différents lieux déjà fouillés ces derniers mois. Plusieurs sites d'information dont Le Dauphiné Libéré, annocent que Nordahl Lelandais aurait fini par indiqué le lieu où se trouve le corps de la fillette, dans un champ où les équipes techniques de la gendarmerie procèdent à des relevés.

Une trace de sang de Maëlys dans la voiture de Nordahl Lelandais

Au coeur de l'enquête, le véhicule de Nordahl Lelandais, une Audi A3 noire, avait déjà été passé au peigne fin par les enquêteurs. Ces derniers y avaient retrouvé des traces d'ADN de la fillette. Traces que le suspect avait justifiées en expliquant que Maëlys était bien montée dans sa voiture, mais pour voir ses chiens, dans le coffre. Mais les enquêteurs de l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) ont de nouveau scanné le véhicule, et fini par déceler une goutte du sang de la fillette dans le coffre. C'est cette même voiture qui avait permis de faire le rapprochement entre Nordahl Lelandais et Arthur Noyer, le jeune caporal dont le crâne a été découvert à Montmélian, en Savoie. Considéré comme le principal suspect dans cette affaire aussi, Nordahl Lelandais a été mis en examen au mois de décembre.

à lire également
L’un des braqueurs d’une bijouterie luxembourgeoise arrêtés en mars dernier comparaissait ce mercredi au tribunal pour évasion et corruption. L’arrestation des braqueurs s’était faite entre les tirs de kalachnikov des braqueurs contre les policiers.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut