Fiona
police

Affaire Fiona : le procès renvoyé en janvier 2018

Après un contentieux entre les avocats des deux parties, les juges de la cour d'assises de Haute-Loire ont décidé de renvoyer à janvier 2018, le procès de l'affaire Fiona.

Sur demande des avocats de la défense, le procès en appel de Cécile Bourgeon et de Berkane Makhlouf a été renvoyé au mois de janvier 2018. Les juges de la cour d'assises de Haute-Loire ont annoncé cette décision ce lundi matin.

Une demande qui fait suite à un incident survenu vendredi dernier entre les avocats des deux parties. Ceux de la défense se sont estimés "mis en cause dans leur probité" par une de leur consoeur. Cette dernière estimait qu'un témoin aurait pu être en collusion avec Mohamed Khanifar, l'avocat de Berkane Makhlouf. Un avocat qui avait été le conseil de ce témoin avant de devenir celui du principal accusé. Les deux avocats de Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf avaient alors quitté la salle.

Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf sont jugés en appel dans l'affaire de la disparition de Fiona en 2013. En 2016, la mère de la fillette âgée de 5 ans, dont le corps n'a jamais été retrouvé, avait été acquittée par la cour d'assises du Puy-de-Dome du chef d'accusation de violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Berkane Makhlouf, son ex-compagnon, avait lui été condamné à 20 ans de prison pour le même motif.

à lire également
À Lyon 3e, une procédure diligentée a été établie envers un trentenaire qui a volontairement omis des salaires et des cotisations de sa société en liquidation judiciaire en ce moment. Dans le 3e arrondissement, un homme de 29 ans a été interpellé le mardi 10 juillet à 10h à la gendarmerie de Thoissey, où il […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut