Grand Stade : l’OL signe un accord de naming avec Groupama


Par Justin Boche
Publié le 13/07/2017  à 14:26
1 réaction

Ce mercredi soir à 23h30, l’Olympique lyonnais a signé le contrat de “naming” du Parc OL avec la société Groupama. Un contrat d’une durée de trois ans dont le club de Jean-Michel Aulas n’a pas dévoilé le montant.

Signature du contrat de naming du Parc OL avec Groupama en présence de Jean-Michel Aulas, Jean-Louis Pivard, Francis Thomine, Laurence Fautra, David Kimelfeld et Georges Képénékian.
© OLweb
Signature du contrat de naming du Parc OL avec Groupama en présence de Jean-Michel Aulas, Jean-Louis Pivard, Francis Thomine, Laurence Fautra, David Kimelfeld et Georges Képénékian.

Entré en négociation exclusive le 29 juin dernier avec l’assureur Groupama, l’Olympique lyonnais vient de signer le contrat de naming de son stade en marge du concert de Céline Dion, qui avait lieu dans son enceinte sportive. Après un an et demi d’attente, le Parc OL s’appellera donc “Groupama Stadium” ces trois prochaines années. Un contrat de trois ans relativement court au regard des durées pratiquées dans le secteur. Pour le moment, c’est l’Accor Hôtels Arena de Bercy qui a le plus gros naming en France avec 3,2 millions d’euros sur dix ans. À Bordeaux, le club de football s’est aussi engagé sur dix ans, avec Matmut, pour près de 2 millions d’euros par an, comme le Lou à Gerland.

Groupama Rhône-Alpes Auvergne était déjà partenaire des équipes masculine, féminine et sponsorisait le centre d’entraînement (Groupama OL Training Center) et le centre de formation (Groupama OL Academy) du club. Jean-Michel Aulas s’est dit “particulièrement heureux et fier de la signature de cet accord industriel global de naming”. Le président de l’OL n’a cependant annoncé aucun montant. Mais, selon lui, il se situerait dans la “version la plus haute” des namings en France. Si aucun montant n’a officiellement été donné, c’est parce que l’OL “est tenu par un accord de confidentialité avec Groupama”, explique le service de presse du club, qui précise cependant que “les chiffres qui sont donnés dans la presse ne sont pas faux”.

Selon nos informations, le contrat devrait plutôt rapporter autour de 5,5 millions d’euros par an et inclurait le naming du centre d’entraînement et celui du centre de formation, qui rapportait jusqu’ici un million d’euros par an. Selon les bonus, ce chiffre pourrait monter jusqu’à 7 millions d’euros. On ne sait pas si le sponsoring maillots entre dans ce contrat. Difficile de savoir donc combien le naming du stade a été vendu exactement. Une chose est sûre, il semble loin des “8 à 10 millions d’euros par an” espérés par Jean-Michel Aulas en 2015 (cf. interview accordée à Lyon Capitale en avril 2015). "Une somme qui comprenait le sponsor maillot", a tenu à préciser le club. Ce que n’avait pas fait Jean-Michel Aulas à l’époque.

  • Actuellement 4 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 4/5 (8 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
1 commentaire

C'e'dst Cerise sur le gateau. Les joueurs auront-ils un maillot blanc à pois verts?

Signaler un abus | le 13/07/2017  à 14:49 | Posté par  FEFI  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.