Amiens - Lyon : Un coup tactique de Genesio ?


Par Rémi Martin
Publié le 09/12/2017  à 17:11
Réagissez

Défait ce jeudi en coupe d’Europe, l’OL doit faire mieux en championnat ce dimanche pour le déplacement à Amiens. Avec les quelques blessés, Bruno Genesio devrait être obligé de tenter un coup tactique ou de titulariser la jeunesse lyonnaise.

L’entraîneur de l’OL Bruno Genesio, en conférence de presse en février 2016 © Tim Douet
© Tim Douet
L’entraîneur de l’OL Bruno Genesio, en février 2016.

Sans grande imagination et défait 1 à 0 ce jeudi en Europa League contre l’Atalanta Bergame, l’OL devra être plus efficace face à Amiens ce dimanche à 15h pour espérer rester à la seconde place du championnat. L’attaque lyonnaise, si flamboyante au mois de novembre, a un peu perdu de sa superbe et les blessures de Bertrand Traoré et Maxwel Cornet devraient obliger Bruno Genesio à revoir sa copie tactique. Adepte du 4-2-3-1 depuis le début de la saison, la pénurie d’ailiers droits devrait pousser l'entraîneur lyonnais à opter pour un 4-3-3 parfois utilisé en 2017 ou à revenir au 4-4-2 losange qui avait fait le bonheur de l’OL sous l’ère Rémi Garde. En conférence de presse, Bruno Genesio a avoué “y penser”. Ce 4-4-2 aurait l’avantage de mettre Nabil Fékir dans les meilleures dispositions, en numéro 10 derrière les deux attaquants, mais cette tactique n’a plus été utilisée par Lyon depuis le renvoi d’Hubert Fournier il y a maintenant 2 ans.
Les Lyonnais sont logiquement favoris contre un promu amiénois qui a connu de grandes difficultés en début de saison après avoir perdu en toute fin de mercato son meilleur joueur : Tanguy Ndombele, arraché par Lyon pour 10 millions d’euros. Ce sera donc le grand retour du milieu lyonnais dans son club formateur. Les Amiénois s’étaient repris ces dernières semaines et avaient enchaîné 3 victoires consécutives avant de rechuter lors de la dernière journée à Rennes. Ils occupent actuellement une flatteuse 9e place, mais ne comptent que 3 points d’avance sur le premier non-relégable. Le SC Amiens s’appuie sur une très solide défense, plus imperméable que celle de Lyon. Cette rencontre sera donc un vrai test pour une attaque lyonnaise recomposée que pourrait intégrer d’entrée le jeune Willem Geubbels, 16 ans, déjà entraperçu plusieurs fois et au talent prometteur.

  • Actuellement 4 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 4/5 (4 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?