Quand Collomb prend une leçon d’économie sociale-libérale


Par Benjamin Roure
Publié le 02/10/2015  à 12:31
1 réaction

Philippe Aghion, économiste ex-conseil de François Hollande et vif opposant aux théories de Thomas Piketty, a désormais sa chaire au Collège de France. Il avait invité un panel de personnalités à sa leçon inaugurale, dont Gérard Collomb.

"Une pensée éclairante et audacieuse." Ainsi tweetait Gérard Collomb, à l'issue de la "magistrale leçon inaugurale" de Philippe Aghion au Collège de France. Cet économiste de 59 ans est désormais titulaire de la chaire d'économie de cette prestigieuse institution, après une longue période d'enseignement à Harvard. Et de conseil aux politiques.

 

Le social-libéral Philippe Aghion a en effet été membre de la commission Attali pour la libération de la croissance française (avec Emmanuel Macron notamment), qui a remis un rapport au président Nicolas Sarkozy, puis a piloté un groupe d'experts chargé d'alimenter le programme de François Hollande pour l'élection présidentielle de 2012.

Modèle suédois

Aujourd'hui redevenu professeur, Philippe Aghion prend pour modèle la Suède et tend à démonter les théories médiatiques de Thomas Piketty sur les inégalités. “C’est certain, la part du 1 % des plus riches dans les revenus a fortement augmenté. Mais il y a les mauvaises et les moins mauvaises raisons. Les mauvaises, ce sont les rentes et la spéculation. Les moins mauvaises sont liées à l’innovation, car l’innovation a des vertus : elle alimente la croissance et accélère la mobilité sociale”, déclare-t-il, cité par Challenges.

Son discours sur la jeunesse et l'innovation a visiblement trouvé un écho chez Gérard Collomb.

 

  • Actuellement 2 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 2/5 (2 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
1 commentaire

Je suis triste que notre maire puisse sa réfléxion a un économiste qui lutte contre les théories de Thomas Piketty et des économistes politiques. En effet, il existe une lutte entre les économistes orthodoxes et les économistes politiques. Les économistes ortodoxes néolibéraux se basent sur des modèles mathématiques et les économistes politiques rédigent des théories économiques qui se basent sur les pratiques sociales et les acquis des sciences sociales. Les économistes politiques comme Thomas Piketty ou Frédérique Lordon sont vu comme des Aytollahs par M.Tirolle. Dire que l'économie n'est pas une science et un sacrilège pour Philippe Aguilhon. Par conséquent, M.LeMaire dévoile son orientation idéologique qui ne sont pas les miennes.

Signaler un abus | le 04/10/2015  à 20:30 | Posté par  Hypatie69  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.