Thomas Rudigoz remplacé par sa première adjointe à la mairie du 5e


Par Antoine Sillières
Publié le 29/07/2017  à 15:41
Réagissez

Thomas Rudigoz parti pour l’Assemblée nationale, Béatrice Gailliout a été élue à la tête du 5e arrondissement de Lyon ce vendredi 28 juillet en conseil d’arrondissement.

Béatrice Gailliout
Marie du 5e
Béatrice Gailliout

Après le 9e arrondissement la semaine dernière, c'était au tour du 5e de choisir son nouveau maire ce vendredi. L'élection de Thomas Rudigoz comme député de la 1re circonscription du Rhône a été définitivement validée par le Conseil constitutionnel en fin de semaine dernière. Une formalité qui, conformément aux dispositions sur le non-cumul des mandats, a signé la fin de son mandat de maire du 5e arrondissement. Le conseil d'arrondissement s'est donc réuni ce vendredi 28 juillet en séance extraordinaire afin d'élire son remplaçant. Sans grande surprise, c'est la première adjointe du désormais député LREM, Béatrice Gailliout, qui a été désignée.

Un choix sur lequel l'ex-maire a évidemment pesé. Tout comme Gérard Collomb d'ailleurs. "Pour ma succession à la mairie du 5e, j'ai bien sûr une idée mais il faut que j'en parle avec Gérard Collomb", confiait Thomas Rudigoz à Lyon Capitale au mois de juin dans les coursives du palais Bourbon. Béatrice Gailliout a été élue au premier tour avec 18 voix sur 23 ce vendredi, clôturant ainsi une période de mouvements des élus dans les arrondissements à l'ouest de la Saône.

Une semaine plus tôt, dans le 9e arrondissement, Bernard Bochard avait succédé à Hubert Julien-Laferrière, également élu député sous l'étiquette LREM, dans la 2e circonscription.

 

  • Actuellement 1 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 1/5 (2 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.