13e circonscription : la droite dure est aussi muette


Par Paul Terra
Publié le 13/06/2017  à 16:20
Réagissez

ANALYSE. Avec son discours très droitier, Philippe Meunier, député sortant LR, avait pris l'habitude de consolider ses victoires en récupérant les électeurs frontistes. Cette entreprise pourrait s'avérer insuffisante dans la 13e circonscription du Rhône où Danielle Cazarian (LREM) est arrivée nettement en tête.

Philippe Meunier dans l’émission L’Autre Direct, le 20 novembre 2014 © Camille Padilla
Philippe Meunier © C. Padilla

En 2007 et en 2012, Philippe Meunier avait construit ses succès aux législatives en contenant et/ou siphonnant un Front National bien enraciné dans l'Est lyonnais. Cette année encore, Philippe Meunier, tenant d'une droite aussi dure que décomplexée, devra séduire l'électorat frontiste pour avoir une chance de l'emporter. Mais elle est vraiment infime. Au soir du premier tour, il n'a récolté que 20,81% des suffrages. La candidate FN et ses 14,37% sont ses seules réserves de voix. Le DVD Daniel Valero ne volera probablement pas à son secours, lui qui faisait partie des pressentis pour porter les couleurs d'En Marche dans la circonscription. Avec 33,99% des voix au premier tour, Danielle Cazarian (LREM) est en ballottage très favorable.

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (1 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.