Affaire Maëlys : le principal suspect mis en examen pour meurtre


Par Justin Boche
Publié le 01/12/2017  à 09:00
1 réaction

Le suspect principal dans la disparition de la jeune Maëlys a été mis en examen pour "meurtre précédé d'un autre crime", ce jeudi 30 novembre. 

Appel à témoins après la disparition de Maëlys le 27 août 2017 en Isère © Twitter Gendarmerie

Le principal suspect de l'affaire de la disparition de Maëlys de Araujo, 9 ans, a été mis en examen pour "meurtre précédé d'un autre crime", ce jeudi 30 novembre. Nordahl Lelandais, avait été placé en garde à vue le 31 août dernier puis mis en examen pour enlèvement par la suite. Principal suspect de la disparition de la fillette le 27 août dernier lors d’une fête de mariage à Pont-de-Bonvoisin (Isère). Le suspect a été interrogé notamment sur des bandes de vidéosurveillance prises la nuit des faits où une voiture Audi semblable à celle du suspect aurait transporté à son bord une silhouette semblable à celle de Maëlys.

"On voit clairement une forme blanche, une silhouette frêle, de petite taille, vêtue d’une robe blanche, les cheveux dénoués", a déclaré  Jean-Yves Coquillat, le procureur de la République de Grenoble. Ce dernier a ajouté que la même voiture a été filmée à 3h24 sans cette silhouette. "L'hypothèse la plus probable c'est que l'enfant a été enlevée à 2h47, il revient sans, pour nous c'est la période où l'homicide a eu lieu. (…) La deuxième période, après qu'il soit revenu, étant celle de la dissimulation du corps", a déclaré le procureur. Nordahl Lelandais a toutefois une nouvelle fois nié son implication dans cette disparition.

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (1 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également
Maëlys

Vos réactions
1 commentaire

rapt d'enfant , rétablissons la peine capitale. L'auteur d'un tel crime n'est pas humain, ne le traiter pas d'animal ce serait leur manquer de respect

Signaler un abus | le 02/12/2017  à 15:36 | Posté par  Robes Pierre  
(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?