Le drapeau de la mairie annexe de Givors incendié


Par Antoine Sillières
Publié le 26/08/2017  à 10:36
Réagissez

Maire démissionnaire de la commune, Martial Passi a dénoncé "un acte irresponsable" qui, au-delà de l'attaque de symbole de la République, "aurait pu avoir des conséquences bien plus graves".

Martial Passi © DR
Martial Passi.

Martial Passi a fait part de sa "consternation". Dans la nuit de jeudi à vendredi, le drapeau qui flottait sur la façade de la mairie annexe des Vernes à Givors a été "détruit par le feu". Un incident dont le caractère malveillant ne fait pas de doute pour le maire démissionnaire de la commune. "Je dénonce avec force un acte stupide et irresponsable, a réagi l'édile. Un acte stupide, car s’en prendre au drapeau issu de la Révolution française, c’est s’en prendre au symbole de la République".

Déjà deux incendies l'été dernier

Un symbole dont l'élu givordin a, au passage, rappelé la signification : "le blanc, couleur royale, est encadré par le bleu et le rouge, couleurs de la ville de Paris ; c’est donc le pouvoir politique surveillé, limité par la société civile". "Qui donc peut entrer en contradiction avec cela ?", a interrogé Martial Passi.

Le maire de Givors a regretté la dégradation d'un bâtiment public, dont les conséquences auraient pu être plus graves, d'après lui. "La mairie annexe des Vernes a déjà été la cible de deux incendies dans le courant de l’été 2016, a rappelé l'élu. De sérieux dommages avaient alors été causés, entraînant la fermeture du bâtiment le temps de procéder aux réparations, privant les habitants de l’accès à un service public de proximité pendant plusieurs mois.

La Mairie a déposé plainte.

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également
GivorsMartial Passi

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.