Attentat Barcelone : Gérard Collomb au départ du tour d'Espagne


Par Antoine Sillières
Publié le 19/08/2017  à 10:14
Réagissez

Désormais "premier flic de France", l'ex-maire de Lyon se rendra, ce samedi après midi, à Nîmes, d'où partira le Tour d'Espagne cycliste, pour "réaffirmer sa solidarité" avec le peuple espagnol après les attentats de Barcelone et Cambril. Le ministre de l'Intérieur saluera les forces de l'ordre présentes pour assurer la sécurité de l'évènement. 

Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur
©Mathilde Régis
Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur

"Réaffirmer sa solidarité à l’égard de l’Espagne". Gérard Collomb se rendra ce samedi après-midi à Nîmes, dans le Gard, où il assistera au départ de la Vuelta, le Tour d'Espagne cycliste. Deux jours après l'attentat de Barcelone, le ministre de l'Intérieur français entend "saluer l’ensemble des acteurs de la sécurité (français et espagnols) mobilisés, pour assurer la sécurisation de cet événement sportif qui s’élancera, pour la première fois de son histoire, du territoire français", indique son cabinet par voie de communiqué.

Revue d'effectifs

A partir de 16 heures l'ex-maire de Lyon visitera le quartier général de l'organisation de la Vuelta dans la préfecture gardoise. Avant d'assister au départ du contre-la-montre depuis la Maison Carrée, Gérard Collomb aura rencontré CRS, policiers et gendarmes nationaux mais aussi pompiers du SDIS, militaires de patrouille de la force SENTINELLE, élèves de l’École nationale de police de Nîmes et agents de sécurité privée. 

Lire aussi : Les réactions des élus lyonnais à l'attentat de Barcelone

  • Actuellement 3 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3/5 (2 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.