Lyon : Loïc Graber veut inciter la culture “à sortir des murs”


Par Morgane Nicolas
Publié le 06/09/2017  à 16:20
Réagissez

Ce mardi 5 septembre, les élus aussi ont fait leur rentrée. À cette occasion, le maire de Lyon, Georges Képénékian, mais surtout son nouvel adjoint à la culture, Loïc Graber, et Yann Cucherat, chargé des grands événements, ont présenté les grandes orientations culturelles de l’année.

Yann Cucherat, Loic Graber et Georges Képénékian lors de la rentrée culturelle 2017
©Tim Douet
Yann Cucherat, Loic Graber et Georges Képénékian lors de la rentrée culturelle 2017

C’est A la Piscine que se sont réunis, hier soir, tous les acteurs de la culture lyonnaise afin d’assister à la rentrée culturelle du nouveau maire de Lyon, Georges Képénékian. Ils sont nombreux à avoir répondu présent à l’invitation. Le maire de Lyon en a profité, non sans une pointe d’émotion dans la voix, pour remercier l’ensemble des invités, dont David Kimelfeld, le nouveau président de la métropole.

Entre deux traits d’humour, l’élu a fait part de sa volonté de faire rayonner la ville en plaçant "la communauté culturelle au cœur des politiques publiques". Qui dit nouveau maire, dit aussi nouvel adjoint à la culture. Le 17 juillet, Loïc Graber a endossé ce rôle pour la durée du mandat de Georges Képénékian.

Une volonté de s’inscrire dans la continuité

En énumérant les principaux chantiers entrepris sous le mandat de son prédécesseur, l’actuel maire de Lyon souhaite s’inscrire dans la lignée du désormais ministre de l’Intérieur. Il rappelle ainsi l’ouverture prochaine de trois nouvelles bibliothèques, affirmant que Lyon est "la seule ville qui mène ce pari". Est également évoquée la future charte de coopération culturelle, ainsi que la carte culture enfant. Si Georges Képénékian affirme vouloir "reconduire nos organisations", il souhaite aussi et surtout "développer la vitalité et l’énergie" de Lyon. Une vision que partage Loïc Graber, son adjoint à la culture.

Une feuille de route, six engagements

Loïc Graber, anciennement adjoint à la démocratie participative et à l’urbanisme, rappelle son passé dans le domaine du patrimoine culturel, comme pour faire taire ceux qui ont pointé du doigt son manque d’expérience lors de sa nomination. Qu’il s’agisse de ses "engagements auprès du conservatoire régional" ou de ses collaborations avec des musées et bibliothèques, l’élu a toujours gravité autour de la sphère culturelle, dit-il. Il a également pu être témoin de "la passion qui anime les acteurs culturels" lors de sa participation à des défilés de la biennale de la danse ou encore sur les planches du théâtre de la Croix-Rousse, raconte-t-il.

"Soutenir l’excellence et la diversité" de l’offre culturelle lyonnaise, la rendre accessible, "encourager les initiatives à sortir des murs", faire se croiser les disciplines culturelles ou encore soutenir la création et l’émergence de cultures alternatives … telles sont les priorités de Loïc Graber qui a affirmé ce mardi soir son "total engagement dans la tâche qui lui est confiée". Ce dernier a également souligné, tout comme le maire, l’importance de faire briller la ville en dehors de ses frontières.

Modification de la gouvernance

En proposant au gymnaste Yann Cucherat "de gérer les grands évènements", Georges Képénékian a voulu insister sur "l’importance d’une nouvelle organisation", explique-t-il. L’ancien sportif de haut niveau se "réjouit, quant à lui, de faire connaissance avec tous les acteurs de la culture","très motivé à l’idée de déborder du cadre" qui était le sien, dit-il. Outre les manifestations sportives, Yann Cucherat est désormais chargé du tourisme ainsi que de l’organisation des grands évènements qui font "la spécificité lyonnaise", dont la Fête des lumières. A ce titre, il s’est engagé "à mener Lyon sur les sentiers d’une nouvelle édition mémorable et de faire de cet évènement un modèle planétaire". Rendez-vous le 8 décembre pour en juger.

 

  • Actuellement 2.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 2.7/5 (3 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.