Monts d'Or : des chemins de rando supprimés ?


Par Romane Guigue
Publié le 26/10/2017  à 12:01
Réagissez

Depuis quelques jours circule une pétition visant à annuler la suppression de "200km" de chemins et sentiers de randonnées dans les Monts d'Or. Suite à l'annonce de nouveaux itinéraires de randonnée, différents utilisateurs s'insurgent contre cette nouvelle.

Photo d'illustration
©Tim Douet
Photo d'illustration

Réfléchi depuis 2015, le Plan Départemental Métropolitain des Itinéraires de Promenade et de Randonnée (PDMIPR) proposé par la Métropole de Lyon et le Syndicat mixte des Monts d'Or est fortement critiqué par les différents utilisateurs. Cavaliers, vététistes, mais aussi randonneurs s'alarment quant à la suppression de "200 km" de chemins et sentiers de randonnée dans les Monts d'Or. Il y a une semaine, Collectif Monts d'Or, créé par les utilisateurs pour contester cette coupe des sentiers, lançait une pétition demandant l'annulation de ce nouveau plan. En réaction, le Syndicat Mixte des Monts d'Or a publié sur son site un article démentant les propos de la pétition.

Suppression de 200km, vrai ou faux ?

Le Syndicat Mixte des Monts d'Or assure qu'il n'est pas "dans une optique de réduction, mais d'organisation". Le Syndicat tient à rebaliser proprement les sentiers et chemins pour l'usage des randonneurs. Par ailleurs, il prévoit des boucles spécifiques, plus adaptées aux chevaux, ou aux VTT. "Nous sommes tout à fait prêts à participer à l'élaboration des boucles équestres, mais nous voulons savoir si, comme annoncé, tout ce qui ne sera pas balisé sera interdit", questionne Patrick Vignier, gérant du club équestre A Cheval Rando Libre. "Nous ne sommes pas dans l'opposition pure et dure, tout ce que nous voulons, c'est savoir si on pourra continuer à utiliser les chemins habituels." Une question à laquelle le Syndicat pourrait répondre lors de la prochaine réunion, organisée dans deux semaines.

Un problème de taille

Le Syndicat commence par rétablir un fait : "Dans les 350km évoqués par la pétition, il y a des chemins privés, que l'on ne peut pas rendre utilisables par tous," explique le Syndicat. Des chemins qui ont été utilisés ces dernières années par habitude, mais qui ne relèvent pourtant pas de la propriété publique. "Il est possible de les emprunter si les propriétaires sont d'accord, et qu'on signe une convention", rappelle le Syndicat. "Depuis le temps que l'on se promène dans les Monts d'Or, personne, aucun propriétaire n'est venu se plaindre. Le Syndicat ne représente pas les propriétaires, il ne peut pas parler en leur nom" répond Patrick Vignier, gérant du club équestre A Cheval Rando Libre.

Plus que 60km pour les chevaux ?

La pétition assure que les chevaux seront cantonnés à circuler sur 60km. "Ils parlent d'ailleurs d'itinéraire, c'est-à-dire qu'il y a 20km de chemin goudronné. Ça ne correspond pas à l'esprit de randonnée à cheval", s'insurge Patrick Vignier. Le Syndicat quant à lui, dément le chiffre, affirmant que les itinéraires sont encore en cours d'élaboration, et que rien n'est arrêté pour le moment. "Nous travaillons à trouver une harmonie sans que ça ne gêne personne. L'objectif essentiel, c'est la protection de l'agriculture péri-urbaine" rappelle le Syndicat, soulignant que les passages répétés de chevaux ou de VTT peuvent endommager les champs, et nuire au travail des agriculteurs. Bien conscient que les chevaux peuvent effectivement endommager certains chemins, Patrick Vignier a reconnu avoir participé à l'érosion de "550 mètres de chemin, sur 350km... Et le Syndicat était d'accord avec nous sur cette distance !" La pétition aujourd'hui signée par près de 16 500 personnes permettra selon le gérant du club équestre "d'ouvrir le dialogue puisque le Syndicat ne s'attendait pas à ce qu'elle ait autant de succès."

 

  • Actuellement 4.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 4.7/5 (3 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?