Le géant du lait français déverse ses eaux usées dans l’Isère


Par Mathilde Régis
Publié le 02/11/2017  à 16:22
14 réactions

À Saint-Just-de-Claix, l’usine L’Etoile du Vercors, filiale du premier groupe laitier mondial, Lactalis, déverse dans l’Isère une partie de ses eaux usées, soit l’équivalent de la consommation d’une ville de 10 000 habitants.

L'entreprise Etoile du Vercors à Saint-Just-de-Claix
Google street map
L'entreprise de la filiale de Lactalis, Etoile du Vercors, à Saint-Just-de-Claix

Près de 200 salariés, un chiffre d'affaires de plus de 29 millions d'euros en 2015 et des milliers de litres d'eaux usées rejetés dans l'Isère depuis près de vingt ans. Bienvenue à l'usine de L'Etoile du Vercors, à Saint-Just-de-Claix, là où sont conçus par milliers les saint-marcellins et saint-féliciens typiques de la région. Révélée par France 3, la situation est à peine croyable. Alors qu'une vingtaine de communes ont investi dans un réseau public d'assainissement d'eau auquel l'entreprise voisine, Saint-Jean, s'est raccordée sans peine, L'Etoile du Vercors refuse de le faire. Pourtant, depuis 2014, ce réseau arrive devant sa porte. En plein travail pour créer une nouvelle station d'épuration, l'intercommunalité avait obtenu en 2000 un accord de l'entreprise et prévu l'investissement en fonction de ce dernier. Seul problème : l'usine n'appartenait pas encore à Lactalis, qui a racheté L'Etoile du Vercors en 2012. "Au départ, nous avons essayé de renégocier sur l'aspect financier, explique le maire de Saint-Just-de-Claix, Joël O'baton. Nous avons descendu les prix au plus bas avec eux, mais on ne peut pas faire non plus deux poids deux mesures par rapport au prix que paye l'entreprise Saint-Jean pour le traitement de ses eaux usées. Et puis, les particuliers aussi payent leur droit d'entrée au réseau d'assainissement, pourquoi Lactalis aurait un tarif préférentiel ?"

“On marche sur la tête”

Aujourd'hui, plus question de négociation, les relations entre la multinationale et la mairie n'existent plus. Chaque année depuis 2014, année de mise en service du réseau d'assainissement payé par l'intercommunalité, trois permis de construire ont été réclamés par Lactalis, qui souhaiterait pouvoir "garder la main sur leur outil de travail". Chaque demande pour construire une station d'épuration propre à l'entreprise sera rejetée par la mairie, notamment parce que Lactalis envisage de la construire tantôt en bordure, puis en plein milieu d'"une zone agricole". Face au refus d'accorder un permis de construire par la mairie, la multinationale fait des recours au tribunal administratif. Aujourd'hui, ce dernier va juger le premier refus de la mairie au géant du lait, survenu il y a près de trois ans. "Cela commence à nous coûter cher au niveau juridique, déplore le maire, Joël O'baton. Et surtout aux vingt communes de l'Isère et de la Drôme qui ont investi et qui payent la station." Pendant ce temps, les eaux usées s'écoulent encore dans l'Isère. Pour le maire de Saint-Just-de-Claix, ancien fromager, "on marche sur la tête". Surtout qu'un précédent de la multinationale Lactalis lui reste en mémoire. En Bretagne, cet été, un incident lié à la saturation d'une station d'épuration détenue par Lactalis a entraîné la pollution au lactose de la rivière de la Seiche, tuant près de 4 tonnes de poisson.

Une plainte de la Frapna

"Je ne veux pas risquer qu'il se passe la même chose qu'en Bretagne", déclare Joël O'baton. Si les relations avec la direction de l'entreprise sont au point mort, l'ancien fromager reste en contact avec des ouvriers de l'usine, d'autant plus qu'il connaît bien leur travail pour l'avoir effectué pendant des années. "Le lactosérum qui est issu du fromage est évacué vers des porcheries, mais la dernière partie du sérum et les morceaux de caillé tombent dans l'Isère avec, aussi, les produits de nettoyage et de désinfection qu'ils doivent sans doute utiliser. Selon moi, ce qui est le plus inquiétant dans ces déversements, ce n'est pas ce que l'on voit, mais ce qu'on ne voit pas", estime le maire de Saint-Just. Il y a quelques mois, la Fédération Rhône-Alpes de protection de la nature (Frapna) a déposé plainte contre Lactalis dans l'espoir que les eaux usées de sa filiale L'Etoile du Vercors cessent d'être déversées dans l'Isère, comme c'est le cas depuis près de vingt ans.

Localisation de l'usine l'Etoile du Vercors, au bord de l'Isère
Google street map
Localisation de l'usine l'Etoile du Vercors, au bord de l'Isère

 

  • Actuellement 4.5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 4.4/5 (7 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
14 commentaires

Je boycottais déjà Lactalis pour ses procédés malhonnêtes envers les producteurs de lait. Voilà maintenant que je boycotterai l'Etoile du Vercors. Il y a d'autres producteurs de Saint Marcellin...

Signaler un abus | le 02/11/2017  à 20:15 | Posté par  GaeLyon  

Moins de frais de retraitement, égal plus de bénéfices.
L'équation détruit les ressources de la planète. Tant qu'on utilisera de la monnaie, on sera poussé à polluer et à détruire parce que ça coûte "moins cher".

Signaler un abus | le 03/11/2017  à 10:21 | Posté par  Abolition_de_la_monnaie  

Il faut toucher Lactalis là ou ça fait mal , le porte monnaie, seules des peines financières conséquentes assorties de condamnation pénales à de la prison ferme pour les responsables feront bouger les choses, avec le renforcement des contrôles inopinés laissant planer leurs menaces.

Signaler un abus | le 03/11/2017  à 15:25 | Posté par  Robes Pierre  

@ Abolition monnaie,
Et tu crois que si on supprimait le fric, donc la possibilité de payer ses amendes, les grosses industries pollueraient moins ? Et les chauffards respecteraient limites de vitesse, taux d'alcoolémie,... ?

Signaler un abus | le 03/11/2017  à 16:58 | Posté par  Gérard Eloi  

G Eloi: discussion inutile , c'est un autre monde, bon tant qu'il morde pas !

Signaler un abus | le 03/11/2017  à 18:28 | Posté par  Robes Pierre  

@ Gérard Eloi
.
HA bon ? Les amendes empêchent les gros industriels de polluer ? La bonne blague ! Vous voulez parler des boues rouges autorisées par le préfet (qui maintenant officie sur Lyon) à être déversée dans la nature ?
Les chauffards respectent les lois grâce aux amendes ?
Occupons nous des motivations à franchir certaines limites, et nous ne serons plus soumis à ces problèmes liés à une société utilisant de la monnaie, société débile qui pille son environnement et l'empoisonne parce que les bénéfices sont là.
.
@ Robes Pierre
.
dire " tant qu'il morde pas" c'est comparer votre contradicteur à une bête non ?
Qui est la bête : celui qui utilise une guillotine ou celui qui argumente ?
:o)

Signaler un abus | le 05/11/2017  à 10:57 | Posté par  Abolition_de_la_monnaie  

tiens l’abolitionniste s'est réveillé, avec ses convictions et ses idées qu'il partage avec lui même, et toujours pas de morsures!!

Signaler un abus | le 05/11/2017  à 18:13 | Posté par  Robes Pierre  

@ Robes pierre qui qualifie indirectement ses contradicteurs de chiens ou de bêtes qui mordent :
Voilà, ici vous trouverez les autres personnes qui en France essayent de mettre sur la place publique, le débat d'une éventuelle civilisation de l'accès.
Parce que vos sempiternelles plaintes d'un monde en crise et autre, ça saoule les générations qui auront à payer votre monde nucléaire, vos autoroutes inutiles, etc. https://www.civilisation-sans-argent.org

Signaler un abus | le 05/11/2017  à 19:39 | Posté par  Abolition_de_la_monnaie  

Penses tu sérieusement qu'en élargissant les commentaires te concernant et seulement toi qui commence à peser avec ta sempiternelle abolition tu vas t'attirer des soutiens. Toi qui rejette progrès , modernité, etc . Je n'ai aucunement fait référence aux animaux, j'ai trop de respect pour mes chiens.

Signaler un abus | le 06/11/2017  à 08:23 | Posté par  Robes Pierre  

j'ai fait un tour sur le site abolition, , en bas de page, encadré en rouge,
FAITES UN DON, faut oser

Signaler un abus | le 06/11/2017  à 08:28 | Posté par  Robes Pierre  
(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?