A45 : le Conseil d’État a donné un avis favorable ce mardi


Par Malia Coutand
Publié le 28/06/2017  à 15:30
2 réactions

Mardi 27 juin, le Conseil d’État a donné un avis favorable au projet d’autoroute reliant Saint-Étienne et Lyon. Mais, la coordination des opposants à l’A45 n’a pas dit son dernier mot.

Les panneaux sont installés sur les deux vallées concernées par le tracé de l'A45
DR
Les panneaux sont installés sur les deux vallées concernées par le tracé de l'A45

L’A45 serait-elle devenue le nouveau Notre-Dame-des-Landes version Auvergne-Rhône-Alpes ? C’est en tout cas la question qui peut se poser au vu des différents rebondissements et chapitres de cette histoire. Dernier en date, mardi 27 juin, le Conseil d’État a rendu un avis favorable au projet. Malgré cette décision, les opposants à la construction de cette autoroute n’en perdent pas moins leur motivation : “L’avis favorable rendu par le Conseil d’État ne vaut pas signature du gouvernement”. La coordination des opposants “appelle le gouvernement à passer de la parole aux actes et à ne pas signer le décret donnant concession de l’A45 à Vinci alors que ce projet d’autoroute, qui gaspille les deniers publics sans résorber les difficultés de transport, détruit des terres agricoles et n’est pas climato-compatible.” Alors d’un week-end festif est organisé le 1er et 2 juillet prochain, le groupe d’opposants n’en perd pas moins son objectif premier, à savoir, empêcher ce projet d’autoroute de voir le jour. Une marche contre l’A45 a également été lancée hier et s’achèvera mardi 4 juillet à Lyon devant l’Hôtel de Région

  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également
LyonSaint-ÉtienneA45Conseil d'État

Vos réactions
2 commentaires

l'opposition une mode ?qui sont ceux qui défilent contre le projet, surement pas ceux qui bouchonnent 2 h par jour sur le trajet travail; l'idée date de 1936 , réalisée en partie en 1966 c'est l'A450, à cette époque on aurait plus facilement compris l'opposition au projet , maintenant elle aboutit à Vourles avec des queues mémorables, soyons cohérent , le projet prévoit aussi de déclasser l'A47 qui deviendra route départementale d’intérêt local avec les limitations s'y appliquant.

Signaler un abus | le 28/06/2017  à 18:14 | Posté par  Robes Pierre  

Toujours dans l'exagération pour défendre un projet obsolète !

Signaler un abus | le 30/06/2017  à 20:45 | Posté par  JPaul  

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.