Refugee Food Festival, les réfugiés contrôlent les cuisines lyonnaises


Par Romane Guigue
Publié le 15/06/2017  à 16:09
Réagissez

À l'occasion de la journée mondiale des réfugiées qui a lieu le 20 juin, l'association Food Sweet Food, avec l'aide de l'HCR, organise le festival Refugee Food Festival qui se tiendra notamment à Lyon du 15 au 18 juin.

Affiche Refugee Food Festival Lyon 2017
© Refugee Food Festival
Affiche Refugee Food Festival Lyon 2017

Comment sensibiliser à la cause des réfugiés ? C'est la question que s'est posée l'association Food Sweet Food. Initié l'année dernière à Paris, le festival s'est tenu dans 11 restaurants dans lesquels huit chefs syriens réfugiés ont pris les commandes des cuisines pendant quelques jours. Pari réussi pour cette première édition qui a logiquement appelé la deuxième.

Une édition européenne

Face au succès de l'opération, l'association, toujours épaulée par l'HCR, renouvelle le festival qui se déroulera cette fois dans 13 villes d'Europe, dont 5 Françaises. Les chefs de Paris, Bordeaux, Marseille, Lille, Athènes, Madrid, Bruxelles, Amsterdam, Florence, Milan, Bari, Rome et Lyon prêtent, le temps du festival, leurs cuisines aux chefs réfugiés. L'occasion de remplir trois objectifs : sensibiliser sur la condition des réfugiés, les aider à  trouver un emploi, et enfin, faire découvrir les cuisines du monde. Une initiative européenne pour une problématique européenne.

Déclinaison de la gastronomie lyonnaise

À Lyon, ce ne sont pas moins de huit restaurants qui participent à l'opération sur les quatre jours de festival. Une initiative originale qui rappelle qu'il est difficile de sensibiliser à la cause des réfugiés, et qu'il faut sans cesse innover pour donner au public l'occasion d'appréhender cette problématique du siècle avec un regard différent.

  • Actuellement 2 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 1.8/5 (5 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.