Lyon : la délinquance en augmentation de 3,7% en 2017


Par Justin Boche
Publié le 12/02/2018  à 10:28
Réagissez

La délinquance a globalement augmenté en 2017 dans le département du Rhône et à Lyon. Une augmentation qui cache une baisse des atteintes aux personnes et une augmentation des attaques au bien.

Lucien Pourailly, Bernard Raynaud, et Stéphane Bouillon
© Tim Douet
Lucien Pourailly, Bernard Raynaud, et Stéphane Bouillon

En 2017, 110 460 faits ont été constatés dans la métropole de Lyon. Soit une progression de 3,7% de la délinquance par rapport à 2016. "Cette augmentation s'inscrit dans un contexte de croissance continue depuis 2014, mais moindre que les années 2015 et 2016 qui avaient respectivement connu une augmentation de 6,4% et 7%", a déclaré la préfecture.

Parmi ces faits, le nombre d'atteintes à l'intégrité des personnes a diminué de 4,68%. Les coûts et blessures volontaires ont baissé de 3,4% après deux années de progression. L'affaire Weistein semble avoir eu des effets sur la libération de la parole puisque 268 viols ont été constatés en 2017 soit 10,3% de plus qu'en 2016 et 51% de plus qu'il y a 5 ans. Dans le même sens, le nombre de faits de harcèlement sexuel s'accroît de près de 10%. "Cela relève d’un problème social et sociétal. Ces chiffres sont inquiétants et importants. Il faudra travailler dessus", a déclaré Stéphane Bouillon, le préfet du Rhône et d'Auvergne-Rhône-Alpes.

À l'inverse des atteintes aux personnes, les atteintes aux biens ont augmenté de 4,92%. Une progression de ce type de délinquance moins rapide que les années précédentes où elle était de 10%. Si les cambriolages sont en légère baisse (-1%), les vols à la roulotte ont augmenté de 24% et les vols d'accessoires automobiles de 7,2%. Tandis que les vols à la tire et autres vols ont progressé de 7,71%. Enfin la délinquance sur la voie publique a augmenté de 5,38%, les infractions financières de 7%.

Selon le chiffre de la DDSP, la délinquance des mineurs a une nouvelle fois augmenté en passant de 18,9% en 2016 à 20,5% en 2017. 36% des cambriolages sont réalisés par des mineurs, 39% des vols simples, 62% des incendies volontaires et 29% des dégradations diverses. Concernant la sécurité routière, dans le Rhône, le nombre de tués a légèrement blessé (59 morts contre 62 en 2017), mais le nombre d'accidents a augmenté de 9% comme celui des blessés 10,6% et des blessés hospitalisés 26,2%.

Concernant les infractions de stupéfiants, elles ont diminué de 4,82%, mais s'accroissent de 70% concernant le trafic "signe d'une réorientation de l'action des services de police vers les faits plus graves", s'est satisfait la préfecture. "On a pris le parti de ne pas chercher la quantité des affaires, mais la qualité. On recherche prioritairement à lutter contre ce qui forge l’économie souterraine qui déstabilisé le lien social : le trafic et le deal. C’est plus dur d'élucider un trafic de stupéfiants que de trouver un usager. Les usagers il y en a partout", a conclu, Lucien Pourailly, le directeur départemental de la sécurité publique. 

  • Actuellement 3 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 3/5 (2 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

(Mentions légales, cliquez-ici)
Mot de passe oublié ?