Éducation : Les Lyonnais invités à débattre sur le rythme scolaire


Par Romane Guigue
Publié le 28/09/2017  à 18:05
Réagissez

Dans l’éventualité de modifier les rythmes scolaires à la rentrée prochaine, la mairie de Lyon veut recueillir les avis des parents, des professeurs et des élèves.

Rentrée scolaire 2017 à Lyon – Georges Képénékian dans une école primaire du 9e arrondissement, avec son adjoint à l’éducation, Guy Corazzol, la rectrice de l’académie, Françoise Moulin-Civil, et Hubert Julien-Laferrière © Charlotte Santana
© Charlotte Santana
Georges Képénékian à l’école primaire des Bleuets (Lyon 9e), le 4 septembre 2017.

Les discussions ne devraient pas manquer d'animation. Le sujet des débats ? Les rythmes scolaires. Si cette année 2017-2018 reste identique aux précédentes, la mairie de Lyon souhaite réorganiser le temps scolaire dans le souci d’“améliorer le bien-être de 38 000 élèves”. Pour cela, elle propose une consultation des Lyonnais pour recueillir les suggestions et bâtir au mieux l'organisation de la semaine des écoliers.

Dans un premier temps, la mairie de Lyon va mettre en place une plateforme en ligne où parents, professeurs et même élèves pourront échanger sur les sujets proposés. Un dispositif qui devrait être actif dès le 9 octobre. Pour renforcer les discussions tenues en ligne, des réunions publiques seront organisées dans chaque arrondissement. À cela, s'ajouteront des rencontres entre Guy Corazzol, l'adjoint à l'éducation, et les associations de parents d'élèves, ainsi que le recueil de l'avis des enfants par un cabinet spécialisé.

Besoins des familles, offre périscolaire et école maternelle

Ces différents échanges entre les Lyonnais, les acteurs de la scolarité et la mairie de Lyon auront pour but de déterminer une organisation qui sera réfléchie dès le début de l'année 2018. La mairie espère pouvoir sereinement mettre en place l'année 2018-2019 en prévoyant la forme que prendront les semaines de classe. Georges Képénékian et Guy Corazzol ont proposé trois grands axes de discussion, à savoir : l'organisation et les besoins des familles, l'offre périscolaire et le cas particulier des maternelles, dont "les besoins spécifiques nécessitent une attention particulière".

Ces mesures vont permettre de "préparer l’avenir, pour proposer un projet cohérent qui devra s’inscrire dans la durée" selon le maire de Lyon, qui précise qu’“il s’agit d’un véritable défi, car il faudra trouver l’équilibre entre des attentes et des intérêts divers, voire divergents et/ou contradictoires, dans un contexte budgétaire contraint”.

 

  • Actuellement 5 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 5/5 (2 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Partagez cet article :   Twitter Facebook Google Plus email

à lire également

Vos réactions
0 commentaire

Il n'est pas possible de poster des commentaires au-delà de 60 jours après la publication de l'article.