Une cérémonie en hommage aux fusillés du 27 juillet 1944

Au pied de la statue du Veilleur de Pierre, place Bellecour, un hommage sera rendu ce lundi à 15h aux résistants fusillés du 27 juillet 1944. La cérémonie commémorative sera menée par Gérard Collomb.

Le maire de Lyon déposera une gerbe, aux côtés de son adjoint à la mémoire et aux anciens combattants, Jean-Dominique Durand.

Dans la nuit du 26 au 27 juillet 1944, une détonation retentit dans le café-restaurant Le Moulin à Vent, qui donne sur la place Bellecour, connu pour être fréquenté par les militaires allemands. Si l'explosion ne fait aucun mort à cette heure tardive, elle entraîne d'importants dégâts matériels. Surtout, elle conduit les soldats allemands à des représailles immédiates et meurtrières : le lendemain de l'explosion, cinq jeunes Lyonnais connus pour faits de résistance sont fusillés par 27 soldats de la Gestapo sur cette même place.

“Passant, va dire au monde qu’ils sont morts pour la liberté”

Le 28 juillet 1948, la statue du “Veilleur de pierre” est inaugurée à l'angle de la rue Gasparin, à l'endroit même où se tenait Le Moulin à Vent. Elle représente un homme nu, coiffé du bonnet phrygien et portant un bouclier de pierre frappé de la croix de la Lorraine. Sont inscrits sur le monument les noms des cinq résistants fusillés (Albert Chambonnet, Gilbert Dru, Léon Pfeffer, René Bernard et Francis Chirat) et la phrase : “Passant, va dire au monde qu'ils sont morts pour la liberté.”

à lire également
Il y a 20 ans dans Lyon Capitale – En avril 1998, quelques années après le scandale du sang contaminé, le Centre de transfusion sanguine de Lyon fait face à un problème informatique et s'inquiète pour ses stocks. En avril 1998, Bernard Kouchner, alors secrétaire d'État à la Santé, lance la semaine nationale du don […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut