À Sainte-Colombe
© AFP

Rhône : un site archéologique romain exceptionnel découvert

Un quartier complet datant de l'époque romaine a été découvert à Sainte-Colombe, près de Vienne dans le Rhône. Très bien conservé, les archéologues ont renommé le site “la petite Pompéi viennoise”.

Après une visite du chantier, le ministère de la Culture a classé le site comme "découverte exceptionnelle" et a ordonné le prolongement des fouilles jusqu'à décembre prochain. Un classement justifié par la superficie du site, 7000 m2 en milieu urbain, mais aussi par la diversité des vestiges et leur état de conservation. "Il s'agit sans doute de la fouille la plus exceptionnelle de l'époque romaine depuis 40 ou 50 ans", explique Benjamin Clément, archéologue qui travaille sur le site.

C'est une opération d'archéologie préventive qui a permis de déceler les ruines de cet espace chargé d'histoire. Des immeubles devaient être construits sur le site, or ce dernier était connu des spécialistes pour avoir un potentiel archéologique élevé. Dès lors, il a été décidé de faire des fouilles avant d'entamer la construction. "Une chance inouïe" pour Benjamin Clément et Archeodunum, l'entreprise spécialisée qui mène les recherches.

Les scientifiques expliquent la qualité de préservation par les incendies successifs qui ont embrasé les lieux. Les habitants ont fui dans la précipitation pour éviter les flammes. Une histoire qui rappelle celle de Pompéi, engloutie par la lave du Vésuve. Ainsi, deux maisons luxueuses ont été presque entièrement préservées, avec leurs étages et même une partie de leur mobilier. Plusieurs mosaïques d'époque ont été retrouvées dans les décombres, dont une quasiment intacte qui devra être restaurée. Enfin, de nombreux vestiges de la vie gallo-romaine ont été découverts, dont plusieurs marchés et ce qui semble être une "schola", l'école de rhétorique et de philosophie romaine. Selon Benjamin Clément, il s'agit d'un "un instantané de la vie de l'époque et d'un véritable condensé du monde romain".

à lire également
Aperçu des expositions à voir en décembre 2018 à Lyon (montage)
Ce mois-ci, on voyagera dans le temps, avec de jeunes artistes tout juste sorties des beaux-arts, deux peintres nés dans l’entre-deux-guerres et un empereur dont on ne connaît souvent à Lyon que la table. Mais aussi dans la géographie, d’un Sud fantasmé aux Fidji de visu pour finir à Annemasse. Bonne route.
1 commentaire
  1. Robes Pierre - 7 août 2017

    une chance pour l'histoire, un mystère comment des promoteurs ont pu avoir l'autorisation de bâtir , toute la zone étant connue comme recelant une mémoire archéologique exceptionnelle.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut