Lyon : Le cinéma La Fourmi rouvre ses portes en septembre

Salle de cinéma d'Art et d'Essai créée en 1914, La Fourmi rouvre ses portes en septembre après 3 ans de fermeture. Entièrement rénovée, elle dispose de 3 salles où seront diffusés une dizaine de films par semaine.

Fermé depuis 2012, le cinéma La Fourmi rouvrira ses portes aux Lyonnais le 9 septembre 2015. L'établissement situé au 68 rue Pierre Corneille dans le 3e arrondissement avait ouvert ses portes en 1914, devenant l'une des plus anciennes salles de la ville.

À la fin des années 2000, le propriétaire et animateur des lieux des lieux François Kheuroglian sent l'heure de la retraite approcher. L'Institut Lumière rachète à sa demande le fonds de commerce, créant la société Cinémas Lumière destinée à exploiter le lieu.

Les travaux sont lancés en 2014 sous la direction de l'architecte Gilbert Lelong et s'achèveront au cours de l'été, bénéficiant d'aides de la Région Rhône-Alpes et du Centre National du Cinéma. Rénové du sol au plafond, le cinéma La Fourmi comptera désormais trois salles de 34, 39 et 63 places.

Il y aura 5 séances quotidiennes dans chaque salle, pour une dizaine de films diffusés chaque semaine. Côté programmation, elle restera fidèle à l'esprit du lieu : des projections de films d'Art et d'Essai, alternant sorties, continuations et reprises. En prime, quelques films classiques s'ajouteront à la grille des programmes.

à lire également
Monsieur Cinéma doit apporter une caméra à un réalisateur qui tourne à Lyon. Yan Le Pon se déguise en vieux lion pour nous raconter les nombreux tournages ayant pris pour décor les ruelles du quartier Renaissance. Au fil de cette flânerie entre Saint-Georges et Saint-Paul, réapparaissent le grand Lino et madame Signoret, mademoiselle Binoche, Olivier et son Gang, Lelouch et Luchini… et un Tavernier bien connu des cinéphiles lyonnais.
1 commentaire
  1. KidsinLyon.com - 4 août 2015

    Je voulais mettre 5/5 et j'ai mal cliqué, j'ai mis 4. Quoiqu'il en soit, je suis ravie que le cinéma la fourmi rouvre. Malgré les travaux, j'espère que je le reconnaîtrai quand même... La fourmi m'a permis des séances de rattrapage pour des films que j'avais loupés lors de leur sortie en salle. De bons souvenirs.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut