Céline Dion
© Compte Twitter/@LesRedHeads

Céline Dion à Lyon, 22 ans après son concert Halle Tony Garnier

Après une halte à Paris, c’est dans la cité des Gones que Céline Dion fait étape ce soir, pour un seul et unique concert au parc OL. Avant de poursuivre sa tournée européenne à Marseille puis à Nice.

Elle avait chanté à la Halle Tony Garnier en novembre 1995. Ce soir, 22 ans après son unique show lyonnais, Céline Dion revient, au parc OL cette fois, pour faire le bonheur de 40 000 spectateurs.

Lyon, berceau de sa carrière française

Et s’il ne s’agit que de sa seconde apparition à Lyon, la chanteuse a pourtant fréquenté la ville plusieurs fois dans sa jeunesse, d’après Le Progrès, qui s’est entretenu avec Jean-Claude Pietrocola, responsable régional de la maison de disques de Céline Dion, à l’époque. ”Quand les radios libres sont nées, au début des années 1980, j’ai eu l’idée de proposer à Jean-Marc Bel, qui dirigeait Pathé-Marconi, de créer une antenne régionale, pour être au plus près de ces nouveaux acteurs. Il a accepté, et d’autres décentralisations ont été implantées ensuite. Pendant quelques années, j’ai dirigé le quart Sud-Est et j’ai souvent accueilli Céline Dion qui avait 14 ans la première fois que je l’ai rencontrée. Elle venait toujours avec sa maman, et bien sûr avec son manager René Angelil. Elle a souvent rappelé que son succès français avait démarré à Lyon.”

Elle succède à Rihanna, Will.I.Am et Coldplay

C’est donc dans le berceau de sa carrière française que la Québécoise revient ce soir, pour un concert qui débutera à 20h30, avec une première partie assurée par l’humoriste Véronic DiCaire. Toutes deux succèdent ainsi à d’autres stars internationales ayant mis les pieds au parc OL : Rihanna, Will.I.Am ou, plus récemment, le groupe Coldplay.

Alors que les premiers fans sont déjà sur place, une tarification spécifique de 5 euros a été mise en place pour accéder aux navettes (bus et tram) desservant le parc OL. L’ouverture des portes du stade est prévue à 18 heures et le concert devrait se terminer vers 23 heures. A noter que les appareils photos de type réflex, les perches à selfie, sacs à dos, panneaux, bannières ou encore drapeaux sont interdits.

à lire également
Non, le vinyle n’est pas mort. Les amoureux du disque le savent bien, les DJ aussi. Pour la 6e édition du Disquaire Day, rendez-vous le 21 avril dans les boutiques participantes pour redécouvrir l’objet musical qui a de nouveau le vent en poupe. Effet de mode ou nostalgie ? Peu importe, les inconditionnels du 33 tours […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut