vessiller

Villeurbanne : l'Armée du salut déménage

D'ici trois semaines, le magasin et l'atelier d'insertion de l'Armée du salut de Villeurbanne vont plier bagages. L'association de lutte contre l'exclusion souhaitait se développer et disposer d'une surface supplémentaire. Mais le plan local d'urbanisme (PLU) de la ville ne le permettait pas. L'Armée du salut a donc trouvé refuge à Vaulx-en-Velin. Ce qui fait enrager Béatrice Vessiller conseillère générale EELV à Villeurbanne : "La vente par une association financée essentiellement par des fonds publics n’est pas de même nature qu’un magasin de la grande distribution… Si le PLU ne permettait pas le projet, une modification du PLU aurait pu être envisagée : le Grand Lyon l’a fait, le 16 décembre dernier, rue Léon Blum, pour modifier les hauteurs autorisées et permettre l’implantation de la future clinique du Tonkin : c’est possible et c’est tant mieux. Si le départ de la rue Hippolyte Kahn était nécessaire, pourquoi l’Armée du salut n’a-t-elle pas pu se réinstaller à Villeurbanne ? A Villeurbanne, de nombreux terrains et bâtiments sont disponibles, et un soutien appuyé de la ville aurait sans doute permis de garder la structure à Villeurbanne…" a-t-elle souligné. Pour Béatrice Vessiller, qui a en ligne de mire les élections municipales de mars, il faudrait plutôt développer les entreprises sociales et solidaires ainsi que les nouvelles filières de recyclage dans la commune.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut