Image 1
©T. Coudert

Une passerelle modes doux relie Décines et Vaux-en-Velin

Image 1 ()

©T. Coudert

Dimanche 6 octobre sera inaugurée la passerelle modes doux de Décines à 12h00. Gérard Collomb président du Grand Lyon, Jean-Jack Queyranne président de la région, Jérôme Sturla maire de Décines sont attendus pour l'évènement ainsi que de nombreux autres élus.

Cet ouvrage de 140 mètres de long et de 4 mètres de large est destiné aux modes de déplacement doux : vélo, marche à pieds, trottinette... Elle relie les communes de Vaulx-en-Velin et Décines en traversant le canal de Jonage.

La passerelle est ouverte depuis l'été dernier et son inauguration a été repoussée pour coïncider avec la grande boucle décinoise qui fête ses 20 ans. Cet événement gratuit dont le départ est prévu vers 10h00 place Roger Salengro devrait regrouper plus de 3000 cyclistes qui vont parcourir la ville de Décines jusqu'à la passerelle.

Image 2 ()

©T. Coudert

La réalisation de cet ouvrage qui a coûté 5,530 millions d'euros TTC s'intègre dans un projet plus global intitulé "l'Anneau Bleu". Cette appellation couvre le site du Rhône amont qui est constitué d'un vaste archipel de 2200 hectares situé à l'Est de l'agglomération.

Cet espace traversé par les canaux de Jonage et Miribel comprend notamment les parcs de Miribel et du Grand Large. L'Anneau Bleu est un projet tissé d'une multitude d'initiatives pilotées par des maîtres d'ouvrages différents.

De nombreux acteurs politique (Région Rhône-Alpes, Grand Lyon, communes riveraines ...) et économique (EDF, VNF, groupement d'entreprises ...) contribuent à la réalisation de plusieurs chantiers comme l'aménagement des berges du canal de Jonage avec la création de pistes cyclables, de zones d'information de détente et de loisirs ou la création d'un centre de pédagogie à l'environnement à la ferme des Allivoz.

à lire également
Dans un post publié sur Facebook, Gérard Collomb raconte être "allé au contact des groupes de jeunes qui faisaient face aux forces de l'ordre" ce samedi place Bellecour pour les "interpeller en leur signifiant qu'ils ne pouvaient pas gâcher la fête des lumières, la fête de tous les Lyonnais, leur fête".
3 commentaires
  1. carton rouge - 6 octobre 2013

    Vous avez dit mode doux, comme c’est bizarre ! Cerné par des utoroutes : A42, le noeud des îles, la rocade. Le stade a portée de ballon avec 60000 spectateurs et leurs voitures sera la patate sur le gâteau. Tout ces dégagements de CO2 bien au centre et autour. Une passerelle démesurée à côté d’un pont étroit, à la merci d’un camion hors gabarit. Leur mitoyenneté est esthétiquement choquante, ils se nuisent l’un à l’autre. Carton rouge critique tout mais surtout les âneries.

  2. MLBRLyon - 7 octobre 2013

    Cher carton rouge. Merci de vous limiter au domaine du Stade, et de laisser les associations qui s'occupent de transport et de loisirs traiter du vélo et des modes doux, et surtout de cet aménagement qui s'inscrit dans un schéma directeur Européen. Un grand merci par avance!

  3. Lirinois - 7 octobre 2013

    Cette passerelle est une belle réalisation tant sur le plan esthétique que fonctionnel. Juste un défaut, elle ne mène nulle part, ou plutôt sur un chemin caillouteux fait pour tout sauf le vélo. Toujours cette sale manie chez nos édiles: se glorifier de réalisations spectaculaires achevées à 50%.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut