marche blanche

Une marche blanche en l'honneur des enfants assassinés

Une marche blanche était organisée à Charantonnay ce mercredi après-midi, pour rendre un dernier hommage aux enfants tués par leur père ce samedi 18 mai à Saint-Priest. Trois cents personnes, famille, proches et habitants ont tenu à saluer leur mémoire.

Le cortège est parti de la place des écoles peu après 15 heures et a parcouru le village pour ensuite se retrouver dans la mairie de Charantonnay, dans l'Isère à une quarantaine de kilomètres de Lyon.

300 personnes ont participé à la marche blanche

En tête du cortège, les enfants de l'école, mais aussi ceux des clubs de foot de Matthew et de danse de Clara, tenaient à la main des ballons blancs. Au bout de chaque ballon était inscrit le nom d'un des deux enfants. Un moment d'intense émotion, passé en silence. La famille, au milieu du cortège et à l'abri des caméras et objectifs, a préféré rester discrète. Depuis cinq ans, elle était installée à Charantonnay.

L'émouvant poème des enfants

Arrivés à la mairie, les habitants ont déposé des roses blanches autour du portrait de Clara et de Matthew. Après un mot de Marie-Jeanne Chesneau, la maire du village, les enfants ont récité un émouvant poème : “C'était un drôle de copain, un amour de copain, c'était un bon copain.” L'oncle des deux enfants a ensuite pris la parole, d'une voix hésitante : “Nous ne vous oublierons pas, nous vous aimons”, a-t-il souligné.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut