verchère

Rythmes scolaires : "trop de flou" pour Verchère

Le député UMP Patrice Verchère reconnait "une certaine volonté d'apaisement", depuis la nomination de Benoit Hamon au ministère de l'Education nationale. Pour autant le parlementaire ferraille toujours contre la réforme des rythmes scolaires. Dans une question au ministre posée aujourd'hui, il affirme que "dans de nombreux départements comme celui du Rhône, la contestation s’amplifie".

Il pointe en particulier deux sujets qui méritent selon lui des éclaircissements. D'abord, "le fonds d’amorçage destinée à aider les communes n’est programmé que pour les 2 prochaines années, et encore, sous certaines conditions". Lui demande "une garantie pérenne de la compensation financière".

Ensuite le décret Hamon permet de regrouper le temps périscolaire sur une demi-journée, pour aider les communes à recruter plus facilement des animateurs. "Il ne s’agit là que d’expérimentations", note Patrice Verchère. "Monsieur le Ministre, les maires ont besoin de plus de visibilité quant à la durée de ces expérimentations. Quelles garanties ont-ils qu’on ne leur imposera finalement pas une autre organisation ?", questionne-t-il.

à lire également
élèves école primaire
Alors que la municipalité a décidé de maintenir la semaine de 4,5 jours dans ses écoles et a promis une consultation d'ici la rentrée 2019, l'opposition demande à ce que les parents d'élèves et les enseignants soient consultés au plus vite par référendum.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut