Jean-Louis Baglan académie
Jean-Louis Baglan

Rythmes scolaires : décision finale imminente à Lyon

On devrait en savoir plus cette fin de semaine concernant le "feuilleton" des rythmes scolaires à Lyon. Le maire s'apprête en effet à envoyer sa copie, demain, vendredi 6 juin, au directeur académique des services de l’Éducation nationale (DASEN).

En présence d'un vote partagé des conseils d'école, tel qu'il se dessine à Lyon (lire ici notre article sur les votes des conseils d'école), Jean-Louis Baglan (photo ci-contre) pourrait être appelé à trancher.

Dans ce cas, l'inspecteur d'académie décidera certainement d'étendre l'expérimentation lyonnaise à tous les établissements de la ville "si celle-ci est conforme aux décrets" ; y compris à celles qui ont voté contre le projet en conseil d'école. Le maire a promis d'installer l'année prochaine des "comités de suivi" chargés d'évaluer l'expérimentation, dans chaque groupe scolaire, pour donner le change.

Insuffisants pour la FCPE et certains syndicats d’enseignants, qui préparent déjà une manifestation pour la semaine prochaine, contre le choix de Gérard Collomb. Les maires de droite, de leur côté, se rassembleront ce samedi devant le rectorat (lire ici notre article sur la manifestation de ce week-end).

Rappelons que le maire de Lyon a choisi de concentrer les activités périscolaires le vendredi après-midi l'année prochaine. Les écoliers auront donc classe 8 demi-journées par semaine, y compris le mercredi matin, avec à la charge des parents une somme de 2 à 19 euros par mois, en fonction du quotient familial.

à lire également
6 commentaires
  1. Jean Jaurès - 5 juin 2014

    Si Gérard Collomb n'a pas obtenu un consensus autour de son projet d'expérimentation, comme l'exige le décret Hamon, c'est à-dire l'accord d'une forte majorité des membres des conseils d'école, les autorités académiques vont-elles quand même valider un projet qui jettera les enfants de pauvres à la rue tous les vendredis après-midi?

  2. Jean Jaurès - 5 juin 2014

    Seules deux autres grandes villes ont fait la même proposition que celle de Lyon. Perpignan, dont le FN Louis Aliot est arrivé en tête aux dernières municipales (depuis, le Conseil municiapl est 100% à Droite) et Béziers où le 'FN' Ménard est aujourd'hui le Maire. Celui-ci vient d'annoncer que le vendredi après-midi sera payé et réservé aux enfants dont les deux parents travaillent! Les enfants de chômeurs, avec les pauvres, dehors! Belle référence pour Lyon!

  3. stivostine69 - 5 juin 2014

    Concernant Robert Ménard, les dispositions prises n'ont absolument rien a voir avec ce qui est décrit précédemment.http://www.bfmtv.com/politique/beziers-enfants-chomeurs-prives-daccueil-a-lecole-8h30-785877.htmlJuste pour l'etude de 7h30 à 8h30 il sera demandé aux gens de produire un contrat de travail ... donc aucunement il n'est question de segrégation des enfants pauvres, au contraire, les moyens economisés iront aider les enfants pauvres ...

  4. Jean Jaurès - 5 juin 2014

    Stivostine69!Vous jouez sur les mots! Comme vous l'écrivez, il s'agit bien d'un temps périscolaire réservé aux enfants dont les parents travaillent (puisqu'il leur sera demandé de fournir un contrat de travail). Et quid du vendredi après-midi?

  5. Jean Jaurès - 5 juin 2014

    Mais ce n'est pas cela le plus grave. Passe encore qu'avant 8h30 ou après 16h30, on demande une contribution aux parents. En revanche, reconcentrer les journées de classe pour mieux tronquer la semaine d'école afin de mettre à la place des 'activités' payantes est peut-être digne d'un esprit qui s'écarte de la vertu républicaine, mais est-ce responsable?

  6. Jean-Marc Chaffringeon - 5 juin 2014

    Il faut toujours écouter Jean Jaurès... La mairie détient tous les résultats détaillés des conseils d'école depuis mardi soir et ne les pas encore communiqués... Il faut donc en sortir par le haut, de manière exemplaire. Puisque la sortie des classes à 15h45 n'est pas possible et le vendredi après-midi sans classe n'est pas du tout raisonnable, Lyon doit faire le choix des 4 jours et demi de classe (8h30/16h30).Pour ne 'pas rappeler la servitude'. Vive la République!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut