Robert Ménard chez les Identitaires de Lyon : "Le pluralisme bridé par les journalistes"

Il sera le 26 février à la Traboule, le local des Identitaires lyonnais. Le fondateur de Reporters sans frontière, partisan de la peine de mort et dans certains cas de la torture, avait sorti en 2011 l'essai au titre provocateur Vive Le Pen. En acceptant l'invitation de l'extrême droite lyonnaise, saute-t-il le pas ? Le fondateur du site Boulevard Voltaire répond à nos questions.

Lyoncapitale.fr : Vous êtes invité à la Traboule, local des Jeunes Identitaires lyonnais. Pourquoi ce choix ? Quel sens faut-il donner à votre présence dans ce local d'extrême droite ?

Robert Ménard : Je vais là où je suis invité. Quand je me rends dans une loge maçonnique, personne ne le relève. Même chose pour la Fête de l'Humanité : aucun journaliste pour me demander ce que je fais là. Il y a quelques années, j'ai été invité à un rassemblement de l'Union des organisations islamiques de France (UOIF) et j'y suis allé. Peu m'importe les idées de ceux qui me reçoivent. Ce qui compte, c'est ma liberté de parole.

Qui a pris l'initiative de cette réunion publique ?

Ils m'ont invité.

Et qui a défini le thème "France qu'as-tu fait de ta liberté d'expression" ?

C’est eux. Ils m'ont proposé de parler de la liberté de la presse. Et j'ai une petite expérience de vingt ans dans le domaine…

Est-elle menacée en France ?

Évidemment pas de la même manière qu'en Chine ou en Arabie saoudite. On ne tue pas de journalistes en France. Mais la liberté de ton et le pluralisme de la presse sont bridés par les journalistes eux-mêmes. Rien de plus conventionnel, de plus attendu qu'un journaliste. Rien de moins curieux aussi. Ils vont chercher ce qu'ils ont dans la tête. La France n'est pas un pays de débat. Un exemple : les étudiants du Centre de formation pour les journalistes [CFPJ] ont organisé un scrutin interne à leur école, lors de la présidentielle : aucune voix ne s'était portée pour Marine Le Pen ou Nicolas Sarkozy. Tous ont voté à gauche. Ce seront pourtant les cadres des rédactions de demain.

Il existe tout de même en France une presse de droite et d'extrême droite : Le Figaro, Le Point, Minute

Permettez-moi de vous dire que Minute pèse bien peu en comparaison de France Info ou de France Inter.

France Info, ce n'est pas l'extrême gauche !

C'est un tissu de politiquement et d'historiquement correct. Un robinet d'eau tiède de bien-pensance. Et je rappelle pourtant que c'est un service public, payé par les contribuables…

Mais il existe bien une presse de droite. Le Figaro, c'est même le premier quotidien généraliste de France.

Au-delà de la droite et de la gauche, 90 % des journalistes sont de la même sensibilité. Regardez les articles sur le mariage gay, sur l'avortement ou sur l'euthanasie. Je me soucie du pluralisme du débat.

Samedi dernier, des personnes ont manifesté pour demander la fermeture de la Traboule, le local où vous irez. Qu’en pensez-vous ?

(Ironique) Certains sont des grands défenseurs des libertés. Je n'ai jamais demandé l'interdiction de qui que ce soit. Je n'ai aucune espèce de sympathie pour ce qu'ont fait les Femen [collectif de femmes seins nus qui ont fêté la démission de Benoît XVI à Notre-Dame de Paris, ndlr], mais il ne me viendrait pas à l'idée d’en demander l’interdiction.

Vous êtes invité à Lyon par les Identitaires. En France, ils se sont fait remarquer par une action contre une mosquée en construction, à Poitiers. Qu'en avez-vous pensé ?

C'était une mosquée en construction, il n'y avait pas l'ombre d'un imam ou d'un fidèle. J'ai tellement fait de happenings à la tête de Reporters sans frontières que je serais mal venu de les condamner. Mais je ne les aurais pas pour autant accompagnés.

À Lyon, ils ont investi un Quick halal en portant des masques de cochons. Même question : qu'en pensez-vous ?

Je ne trouve pas cela de très bon goût. Mais, tant qu'il n'y a pas de violence… Leur action pose le problème de la cuisine halal en France. Dans les Quick ou dans les cantines. Cela devient un vrai problème quand cela nous est imposé. Comme lorsque je mange de la viande halal — le plus souvent sans le savoir — alors que je n'en ai pas demandé.

Selon vous, l'existence de commerces halal pose problème ? Comme celle de kebabs ?

Cela me pose problème quand un Quick est remplacé par un Quick halal et que l'on n'a plus de choix. En tant que catholique, je ne mange pas de viande le vendredi, mais je ne l'impose à personne.

Récemment, ils ont mis en place des maraudes pour les SDF français de souche...

Ils font ce qu'ils veulent. Leurs actions ont ceci d’intéressant qu’elles soulèvent et soulignent certains problèmes. Même si, encore une fois, je ne m'associerais pas à ce genre de choses.

à lire également
Assemblée nationale
La transposition dans le droit français de la directive sur le Secret des affaires vient d'être largement adoptée par l'Assemblée nationale ce jeudi. Un texte voté par les trois députés du Rhône présents dans l'hémicycle.
21 commentaires
  1. Janus - 25 février 2013

    Au moins un journaliste au franc-parler loin du bien pensant et du politiquement correct.

  2. Selim - 25 février 2013

    Ce n'est malheureusement pas la première sortie de M. Ménard dans le petit monde merveilleux de l'extrême-droite (voir l'article du Monde). Quand on voit le discours qu'il porte aujourd'hui, cela donne envie de se pencher d'un peu plus près sur ses déclarations et décisions en tant que président de RSF à l'époque. En tant que porte-étendard d'une telle cause, on lui aurait pourtant donné le bon dieu sans confession. Beaucoup doivent se sentir dupés aujourd'hui.

  3. stivostine69 - 25 février 2013

    Et bien non, nous ne nous sentons pas dupés par Mr Ménard, qui est un des meilleurs journalistes français actuels. Son émission disparue 'Ménard sans interdit' etait de qualité supérieure, et il n'invitait pas que ces copains, contrairement a beaucoup. Concernant le Halal : plus de 50% du tonnage français actuelle, 20cts d'euros par kg aux imams (soit environ 700ME par an) et une explosion des cas de E. Coli en parallele de son developpement. Evidemment, on interdit toute etude epidemiologique..

  4. piombu - 25 février 2013

    Selim: 'Beaucoup doivent se sentir dupés aujourd'hui.'Oui, tous ceux qui ont voté hollande et sarkosy aux présidentielles. Vive les identitaires, vive le FN! les seuls défenseurs de notre patrie bien-aimée.

  5. stivostine69 - 25 février 2013

    Concernant les maraudes pour les SDF FDS : moi non plus cela ne me plait que moyennement. Mais il existe des associations d'aides 'aux roms' 'aux maliens' 'aux sénégalais' ... des associations qui n'aident que certains, cela ne choque personne. Mais quand c'est pour des français la c'est raciste, c'est facho, c'est le diable. Ceux qui pratiquent ce differentialisme intellectuel ont évidemment un soucis de logique... ou une detestation de la France.

  6. Selim - 25 février 2013

    Oui, quand un groupe d'extrême-droite met en place des actions de 'solidarité' (en fait dans ce cas précis c'est surtout une action de communication pour créer un 'buzz') en imposant des critères d'exclusion quant aux origines, à la religion, à la coloration de l'épiderme, c'est bel et bien raciste et facho. Elle est là, la logique.

  7. Selim - 25 février 2013

    Quant à votre discours sur l'islam, le hallal, 'l'islamisation' etc il va être de plus en plus difficile à tenir depuis qu'un de vos responsables a été filmé en train d'expliquer à un journaliste que tout cela n'est en fait qu'un prétexte pour diaboliser l'immigration et ouvrir des brèches pour le FN dans l'opinion. Pour celles et ceux qui n'ont pas encore vu ce reportage édifiant diffusé par France 5, cliquez sous mon pseudo ou ici : http://www.youtube.com/watch?v=0kcOO74SpM8

  8. piombu - 25 février 2013

    selim: Pourquoi vous sentez vous toujours obligés de ranger les gens qui aiment leur pays et qui luttent pour essayer de stopper sa destruction dans la mouvance d'extrême droite? Ces gens-là sont hautement respectables, beaucoup plus, en tous cas que ceux qui ont quitté leur patrie au lieu d'essayer de la construire pour venir profiter largement des avantages d'un autre pays pour lequel ils n’éprouvent que de la haine et qu'ils insultent à longueur d'année.

  9. Selim - 25 février 2013

    piombu, vous avez totalement raison, les immigrés, les pauvres, les accidentés de la vie, ceux qui n'ont pas eu comme vous et moi la chance de naître au bon endroit au bon moment, tous ceux-là ne sont en effet que des parasites qu'il convient d'éradiquer. J'étais aveugle, j'y vois clair maintenant. Merci.

  10. stivostine69 - 25 février 2013

    @selim : merci bcp d'apporter de l'eau a mon moulin. Ainsi, quand on est solidere avec des français on est raciste, mais quand on est solidère dans une association d'aides aux Roms alors on est 'des gens biens' !! Votre logique est etrange, quand on y reflechit un peu on se demande qui est le raciste dans l'histoire ... personnellement je suis metisse, mais je me sens français de souche dans le sens ou je defends les valeurs de la France des lumieres...

  11. stivostine69 - 25 février 2013

    @selim : concernant le halal, si plus de 50% de la viande française est abattue halal et vendue sans mention pour 48%, c'est la faute au FN !! non mais serieusement, que vient faire le FN dans l'histoire ??? ne pas vouloir payer 20cts d'euros de dime religieuse fait de moi un adherent du FN ?? Cela ne marche plus. Toute personne équilibrée intellectuellement comprend le scandale du halal, quand elle a les elements factuels a sa portée...

  12. piombu - 25 février 2013

    selim, Je n'ai parlé ni des pauvres, ni des accidentés de la vie, j'ai parlé de ceux qui sont incapables de développer leur propre pays par paresse physique et intellectuelle et qui choisissent la solution de facilité de venir profiter de ce que les autres ont construit patiemment au fil du temps. Si encore ils étaient reconnaissants, on l'accepterait peut être plus facilement mais c'est tout à fait le contraire qui se passe.

  13. Selim - 25 février 2013

    Le 'scandale du halal' c'est selon les intervenants 1- de la viande halal vendue sans l'étiquetage halal 2- de la viande non-halal vendue avec l'étiquetage halal. Personnellement j'aimerais réconcilier les deux points de vue autour d'une critique de l'industrie agro-alimentaire et de ses dérives. On peut toujours rêver...

  14. Selim - 25 février 2013

    piombu, j'avais très bien compris la première fois. De grâce, inutile de vous enfoncer davantage.

  15. piombu - 25 février 2013

    selim, Que vous le vouliez ou non, l'immigration africaine et maghrébine n'est pas une chance pour la France mais un désastre, il est certain que l’oligarchie, le monde politico-médiatique, le MEDEF et tous les voyous, trafiquants de drogue etc, etc… représentés par l’UMPS en tirent un certain avantage contrairement au peuple qui travaille, qui paye ses impôts et qui est de plus en plus victime des agressions perpétrées par ces voyous et le gouvernement de son propre pays.

  16. piombu - 25 février 2013

    Mais si, mais si mon petit selim, c'est pour que vous compreniez bien ce que pense une majorité grandissante de français (les vrais) vous concernant. On ne le répète jamais assez, même si ça vous embête.

  17. Etienne69 - 25 février 2013

    Sur la question du 'halal', il me semble qu'on occulte la véritable problématique : dans une barquette de lasagnes au boeuf vendue sous le label 'halal', le cheval roumain est-il 'halal' ou 'haram' ? 🙂

  18. webmaster - 25 février 2013

    Lyoncapitale.fr offre un espace de liberté aux internautes.Veuillez néanmoins échanger dans le respect des autres et du site.

  19. Jean-Marc Chaffringeon - 26 février 2013

    Bon, c'est pas cette année que nous allons marier Selim et Piombu...Il faut dire que pour la Gauche, les reculs en matière de laïcité, ajoutés à une culpabilité post-coloniale qui n'a pas lieu d'être (nous ne sommes pas responsables de nos prédécesseurs) ont produit cette cristallisation des discours (que je ne mets pas sur le même plan). Avec Bernard Teper, j'ai fondé Initiative Républicaine: la laïcité et la République, uniques remparts contre l'obscurantisme et l'exclusion. Ralliez-vous!

  20. Jean-Marc Chaffringeon - 26 février 2013

    A l'idée! je précise, ralliez-vous à l'idée! Le mouvement Initiative Républicaine n'existe plus, ou plus précisément il est dormant et il peut être réactivé le moment venu. La Liberté, l'Egalité et la fraternité ne mourront jamais et je ne vois pas d'autre alternative heureuse. La Gauche a failli, la Droite, n'en parlons pas, et les Extrêmes: au secours! La République est inachevée, alors reprenons la longue marche des Lumières!

  21. Janus - 26 février 2013

    Qui a dit justement : ' l'antiracisme sera au XXI° siècle ce qu' a été le communisme a été au XX°'

  22. Jean-Marc Chaffringeon - 26 février 2013

    Janus! Ma réponse: sans doute quelqu'un qui prend ses désirs pour des réalités. Le communisme du 20ème siècle est mort de ses mensonges et de ses dévoiements, il est à ranger aux poubelles de l'Histoire. Mais quel rapport avec l'antiracisme? Celui-ci n'est pas négociable. Le racisme n'est même pas raisonnablement envisageable et il relève de l'insensé. Projetez-vous il y a deux mille ans en arrière, puis dans deux mille ans: vous comprendrez que le fixisme est un leurre.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut