Risque d'avalanche maximal : plus de cent chalets évacués à Chamonix

La vallée de Chamonix, le Beaufortain, la Vanoise et la Haute-Tarentaise sont concernés par un risque maximal d'avalanche. À Chamonix, plus d'une centaine de chalets ont été évacués.

Plus d'une centaine de chalets sont concernés par un plan d'évacuation à Chamonix. Une évacuation mise en place à cause du risque d'avalanche maximal (5/5) dans le massif du Mont-Blanc. La 2e fois cet hiver après la tempête Eleanor. "La situation est hors normes ! On a une quantité de précipitations reçues de l'ordre de cinq mois tombées en 45 jours. Et des niveaux de neige en altitude extrêmement importants, ce qui arrive tous les quinze ans dans cette ampleur. On est à plus d'une centaine de chalets visés. Tous ne sont pas occupés à cette époque de l'année", a affirmé Éric Fournier, le maire de la ville à l'AFP. Outre ces évacuations, plus de 1000 propriétaires ont été contactées pour leur demander de rester confiné chez eux. Le domaine skiable est totalement fermé tout comme le réseau routier du haut de vallée de Chamonix, en direction de la Suisse. "Depuis que je suis maire, c'est-à-dire 2008, c'est la première fois que je dois appliquer ces mesures d'évacuation", a ajouté Éric Fournier. En Savoie, le Beaufortain, la Vanoise et la Haute-Tarentaise, sont aussi concernés par ce risque d'avalanche maximal.

à lire également
Ce mardi 8 mai au soir, la ville de Tarare a subi de violentes averses. Vers 20h, un déluge de grêlons s’est abattu sur la ville et a eu pour conséquence l’inondation de nombreux sous-sols.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut