stade

OL Land : le conseil général retire sa garantie financière

Lors de la séance publique de ce vendredi 31 mai, le conseil général du Rhône a retiré sa garantie financière de 40 millions d'euros pour le Grand Stade de l'OL. Le club de Jean-Michel Aulas n'est pas du tout inquiet. Déclarations.

Le conseil général du Rhône a voté, à l'unanimité, le retrait de sa garantie financière de 40 millions d'euros pour le Grand Stade. La séance de ce vendredi 31 mai est ainsi revenue sur ses deux délibérations votées en décembre dernier. Les discussions entre l'OL et le prêteur n'ont donc pas abouti, a expliqué Michel Mercier.
L'homme a plaidé la difficulté de "mettre en place de grands projets dans l'agglomération", tout en espérant pouvoir revenir devant le conseil en juillet, une fois des accords négociés.

"Dans les 15 jours qui viennent"

"Nous avions mis la charrue avant les boeufs, explique la communication d'OL Groupe. Maintenant que le contrat de financement va être signé, il y aura quelques points à reprendre dans la délibération". De son côté, Gilbert Giorgi, le président de la Foncière du Montout, invoque la grande complexité du dossier pour expliquer les retards pris dans le plan de financement qui devait être bouclé au premier trimestre. "Nous travaillons avec une dizaine de banques, donc une dizaine d'avocats, une dizaine de directeurs financiers. Dans la négociation, on trouve que Vinci (le constructeur, ndlr) est dur, et Vinci trouve qu'on est durs. C'est normal".

L'accord financier serait néanmoins proche."Ce ne serait pas étonnant que ce soit en juin", glisse sibyllin la communication d'OL Groupe. "C'est dans les 15 jours qui viennent", se mouille Gilbert Giorgi. Lequel envisage une reprise effective du chantier fin juin.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut