Centrale-nucleaire-Bugey

Nucléaire : Arrêt soudain d’un des réacteurs du Bugey

L'unité de production n°2 de la centrale nucléaire du Bugey, située à 35km de Lyon, s'est arrêtée automatiquement hier à 16h42, a déclaré EDF. Le diagnostic est en cours pour déterminer les circonstances de cette interruption.

Alertée, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) de Lyon affirme qu'il ne s'agit pas d'un “vrai problème de radioactivité”. L'arrêt automatique d'un réacteur est en effet une mesure de sécurité et de vérification qui se déclenche quand les systèmes détectent, ou “pensent détecter”, une anomalie.

Ce type d'arrêt arrive en moyenne 2 à 3 fois par an et peut dépendre d'une erreur humaine, informatique ou d'une défaillance technique. Cet incident ne présente cependant pas de risque pour "la sûreté des installations, ni sur l'environnement”, d'après EDF.

Mise en service en 1972, la centrale nucléaire du Bugey a récemment fait parler d’elle à cause d'une fuite d'huile en octobre 2015 mais aussi avec l'installation d'un entrepôt de déchets radioactifs.

à lire également
Radioactivité
La Commission de recherche et d’information indépendante de la radioactivité (Criirad), association créée à Valence au lendemain de Tchernobyl, juge "trop élevés" les seuils d’alerte de substances radioactives dans les aliments comme le lait, la viande ou encore les oeufs.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut