alliance

Mariage gay : Auchan n'applique pas la promo pour tous

Christophe Dercamp et son compagnon préparent leur mariage pour la fin de l'été. Ils ont jeté leur dévolu sur une "offre couple" du magasin Auchan Caluire proposant un tarif préférentiel sur deux alliances achetées. Sauf que la proposition commerciale ne les concerne pas…

alliance ()

Un an après la loi Taubira, une offre "mariage" de magasin peut-elle exclure des couples formés par deux hommes ou deux femmes ? C'est la mésaventure subie par un élu du 4e arrondissement lyonnais, Christophe Dercamp, samedi dernier à Auchan Caluire. Celui-ci prépare son union avec son compagnon pour la fin de l'été. Pour symboliser leurs deux oui, ils sont partis en quête d'alliances. "Par choix budgétaire, parce que l'on ne veut pas mettre beaucoup là-dedans, on est allé voir les manèges à bijoux des hypermarchés", raconte-t-il. Ils ont jeté leur dévolu sur cette "offre couple", également intitulée "wedding", donnant droit à deux bagues pour 299 euros au lieu de 448 euros. Une promotion mentionnée dans le catalogue national de l'enseigne.

La bague homme plus lourde donc plus chère

Au vu de l'affiche commerciale, Christophe Dercamp a bien compris que l'une, plus épaisse, était destinée à un annulaire d'homme tandis que l'autre, plus fine, correspondait mieux à un doigt de femme. Il s'attendait cependant à se voir proposer "un tarif promotionnel sur la 2e bague homme achetée". "On ne demandait pas les deux alliances homme au tarif indiqué", souligne-t-il. "La promotion ne s'applique pas pour deux bagues homme", s'est-il vu répondre par l'employée. Et quand le client lui a fait remarquer que sa réponse était "discriminatoire", il s'est vu opposer un silence gêné.

L'élu est allé s'en plaindre auprès de l'accueil du magasin où il a trouvé une oreille plus compréhensive. "Elle était scandalisée pour nous". Retour au manège à bijoux où la vendeuse "a essayé de noyer le poisson". "Elle nous a dit que ce n'était pas une offre couple". "Offre couple", "wedding" et autres coeurs du catalogue n'étaient peut-être que des suggestions de présentation montrant des alliances destinées à tout binôme homme/femme - amis, voisins, fratries, doubles mixtes de tennis, partenaires de rumba… - ayant décidé de se faire plaisir en toute occasion de la vie, comme entre deux rayons au supermarché.

"Elle aurait dû faire une offre commerciale similaire"

Capture d’écran 2014-07-09 à 12.50.35 ()

"C'est la première fois que je me suis confronté à une forme de discrimination. En dix-huit ans, je n'avais jamais entendu un propos déplacé", souligne Christophe Dercamp. Celui-ci s'en est ému sur Facebook le week-end dernier, ainsi que sur le site d'Auchan. En début de semaine, la directrice adjointe de l'hypermarché l'a appelé pour lui présenter ses excuses. "Elle a essayé de me faire une proposition". Mais les futurs époux avaient trouvé bagues à leur doigt. Dans une boutique "sans promotion, mais avec le sourire".

L'hypermarché bat sa coulpe, quatre jours après l'incident. "La situation ne s'était pas présentée jusque là. La personne n'a pas su trouver la bonne réponse. Elle aurait dû faire une offre commerciale similaire à celle du catalogue", juge aujourd'hui la direction. De nouvelles instructions ont depuis été données au manège à bijoux.

à lire également
affiche marche des fiertés LGP LYON
La Gay pride de Lyon organisera sa traditionnelle marche des fiertés le 9 juillet prochain. Une marche très politique, promue par une affiche (pas encore officiellement dévoilée) avec en star, bien malgré eux, Laurent Wauquiez et le cardinal Barbarin.
4 commentaires
  1. stivostine69 - 9 juillet 2014

    Ahhh Christophe, nous vous remercions tous pour votre combat de première importance contre les discréminations hyper dangeureuses stigmatisantes telles que celles que vous dénoncez. Heureusement que vous etes la pour nous guider vers ce qui est juste, vers ce qu'il faut penser et faire pour etre 'coool'.

  2. George - 9 juillet 2014

    Ce monsieur devrait mieux dépenser son argent dans les petits commerces de son quartier plutôt que dans des grandes enseignes ! Il n'aurait pas eu ce souci-là. En tant qu'élu, je suis sûr qu'il connaît bien tous les commerçants !

  3. bruitdevert - 10 juillet 2014

    La malheureuse illustration de ce qui subsiste dans les mentalités, un simple exemple qui fait mal. Soutien personnel à Christophe et à ceux qui sont victimes dans leur quotidien de discrimination de toutes sortes.

  4. rirififi - 12 août 2014

    Oui c'est tout à fais dommage mais bon on ne peux rien y faire. Une chose est sure est que le mariage est un moment de bonheur pour tous. Du coup beaucoup achète sur http://www.robedesoireechic.fr/fr/8-robes-de-mariage et elles sont toutes heureuses sans exceptions. Soutien à Chris

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut