Police lyon
©Tim Douet

Manifestation de policiers à Lyon 8e

Dans la nuit du mardi au mercredi 19 octobre, entre 90 et 100 policiers ont manifesté devant l’Hôtel de Police du 8e arrondissement, rue Marius Berliet.

Selon un policier présent à la manifestation, ils étaient entre 90 et 100 policiers à manifester leur mécontentement devant l’Hôtel de Police.

Cette manifestation fait suite à l’agression de policiers à Viry-Châtillon. “Le sort de notre collègue peut arriver à n’importe quel moment et dans n’importe quelle banlieue française", affirme ce même policier.

Une action spontanée mais pas terminée

Selon une source policière, cette manifestation s’est décidée assez tard dans la nuit, sans la consultation des syndicats. Le syndicat Alliance n’a d’ailleurs pas souhaité communiquer sur les faits dans la matinée. "C’est tout à faire possible que cela se renouvelle si des décisions significatives ne sont pas prises", affirme le policier présent sur place.

Gérard Collomb, maire de Lyon, a exprimé son soutien ce matin aux policiers dans le 7/9 de France Inter, en affirmant qu’il "comprenait leurs difficultés".

Deux véhicules de policiers ont été attaqués aux cocktails Molotov dans la journée du 8 octobre, à Viry-Châtillon, dans l'Essonne. Ils étaient en patrouille dans la cité de La Grande Borne. Une des policières, grièvement brûlée, a dû être emmenée à l'hôpital. Son pronostic vital était engagé, mais depuis, cette dernière est sortie d'affaire.

à lire également
2 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 19 octobre 2016

    Une 'manifestation spontanée' comme il y en a eu la veille à Paris sur les Champs Élysée. Manifestation 'spontanée', c'est juste pour faire oublier qu'elle n'a pas été déclarée légalement ? :o)

  2. colargol - 19 octobre 2016

    90 selon les organisateurs 200 selon la police!!!!!!! chacun son tour!!!!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut