manifestation coursiers deliveroo
© DR

Lyon : les livreurs Deliveroo vont à nouveau manifester ce dimanche

Les livreurs Deliveroo vont manifester place des Terreaux le dimanche 27 et le lundi 28 août pour protester contre le nivellement "vers le bas" de leurs tarifications.

Comme le 1er août dernier, les livreurs de Delivroo vont manifester à Lyon le dimanche 27 août et le lundi 28 août prochain. Deux rassemblements pour contester la modification du contrat des coursiers qui est passé de 7,5€ par heure plus une prime de 2 à 4 euros par course, à une rémunération unique à la course à hauteur de cinq euros. "Demain le tarif sera à 4 € la course. C’est une aubaine pour les plateformes concurrentes, qui ont dès maintenant l’opportunité d’aligner vers le bas leurs tarifications et ainsi augmenter leurs marges, ce au détriment des coursiers, théoriquement "indépendants", mais forcés d’accepter une rémunération toujours plus basse", dénoncent les livreurs. Ces derniers demandent "une rémunération à 7,50 € par course ; plus un minimum garanti de 15 € par heure de service, sur l’ensemble des créneaux ; une majoration du minimum garanti à 20 € par heure de service de 12h à 14h et de 19h à 21h, sur l’ensemble de la semaine".

Ce dimanche la manifestation est prévue à 18h place des Terreaux (Lyon 1er) et à 15h au même endroit le lendemain. Deux manifestations où les coursiers invitent "l’ensemble des travailleurs uberisés, les personnes souhaitant soutenir les coursiers, ainsi que les clients de ces plateformes à se rassembler". D'autres manifestations auront lieu aux mêmes heures à Bordeaux, Nantes et Paris.

à lire également
Georges Képénékian et David Kimelfeld présentent les maisons de la métropole pour les solidarités
Depuis le 22 février, 18 "Maisons de la Métropole pour les Solidarités" ont ouvert leurs portes pour proposer un point d'entrée unique pour les demandes d'accompagnement et de prestations sociales.
2 commentaires
  1. la realité en face - 22 août 2017

    Mais alors ils ne font pas 'pour le sport, le fun', il ne 'travaille pas quand ils veulent et comme ils veulents en étant leur propre patrons'...ils ne sont pas 'impatients de remonter sur le vélo' comme nous l'expliquaient certains media?http://www.20minutes.fr/bordeaux/1932847-20160928-bordeaux-10kmh-sport-etre-livreur-velo , https://www.wedemain.fr/Yann-coursier-a-velo-Tu-bosses-quand-tu-veux-pour-qui-tu-veux-tu-es-un-peu-ton-propre-patron_a1828.html , http://www.20minutes.fr/paris/1352973-20140415-coursiers-velo-coulisses-casse-cou-parisiens-petite-reineMais alors le 'Monde enchanté de MACRON' des 'auto-entrepreneurs' ne serait pas si enchanté que ça? On nous aurait menti?

  2. Abolition_de_la_monnaie - 22 août 2017

    @ réalité en face : . elles ne sont pas nombreuses les écoles où on explique clairement que pour faire du chiffre d'affaires, il faut le prendre d'une manière ou d'une autre aux voisins ! :o)

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut