Édouard Herriot à la tribune en 1936
DR

Lyon : hommage à Édouard Herriot 60 ans après sa disparition

Gérard Collomb a rendu hommage, dimanche matin, au cimetière Loyasse, dans le 5e arrondissement, à celui qui fut maire de Lyon pendant 47 ans au XXe siècle.

"Il est des personnalités dont les engagements, les choix, les idéaux, mais aussi la culture, forcent le respect de tous". Ce dimanche au cimetière Loyasse, où se trouve la tombe d'Édouard Herriot, Gérard Collomb a rendu hommage à son prédécesseur.

Maire de Lyon de 1905 à 1940 puis de 1945 à sa mort en 1957, Édouard Herriot a profondément marqué la capitale des Gaules de son empreinte au XXe siècle. "Ses pensées, ses actes, sa vision en ont fait, pour tous les Lyonnais, une référence indépassable [...] Pour nous tous ici réunis, pour moi personnellement, Herriot est une source inépuisable d’inspiration. Car Herriot c’est Lyon", a déclaré Gérard Collomb.

L'actuel maire a également souligné l'impact sur l'économie de la ville de celui qui fut aussi député du Rhône de 1919 à 1940 puis de 1945 à 1957. "Accroître le dynamisme de Lyon sur le plan économique, son rayonnement. Ce fut la première ambition d’Herriot [...] Promoteur de l’économie, ami de l’instruction publique, Herriot n’entendit pas oublier l’ambition sociale du solidarisme", a salué Gérard Collmb.

Édouard Herriot s'était éteint le 26 mars 1957 à SAint-Genis-Laval. Maire de Lyon et député du Rône avant et après la seconde guerre mondiale, il a aussi été président de l'Assemblée nationale de 1947 à 1954 et ministre à plusieurs reprsises, dans les gouvernements d'Aristide Briand et Raymond Poincaré notamment.

 

à lire également
Il y a 20 ans dans Lyon Capitale - Pour cette fin mai 1998, Michèle Bonnet, chargé de mission du programme pour l'abolition du travail des enfants, nous alerte sur cette pratique toujours existante du travail des enfants.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut